On a décrypté en dix points le dernier trailer de la saison 7 de Game of Thrones

Sept petits épisodes qui s’annoncent phénoménaux.

Cher(e)s ami(e)s sériephiles, nous y sommes presque. Dans trois petites semaines, tenant bravement nos positions devant le petit écran malgré ce temps de canicule qui transforme la France en véritable Mordor, la saison 7 de Game of Thrones débutera. L’avant-dernier chapitre d’une saga hors norme qui a bouleversé nos entrailles, inondé nos pupilles et fait hausser la voix comme jamais à chaque début d’épisode. Cette année, HBO et les showrunners D.B. Weiss et David Benioff misent sur une saison raccourcie pour un budget plus important et donc des attentes réévaluées à la hausse.

Publicité

Pour prendre notre mal en patience et se préparer psychologiquement à la tempête glaciale qui gronde au large du Mur, analysons le dernier trailer de la série en date, sublimé par la ballade "Light of the Seven" de Ramin Djawadi. Batailles sur tout le continent, alliances inattendues, identité révélée du Azor Ahai et "Cleganebowl" sont peut-être au programme de cette nouvelle saison épique.

#1. Sansa, une nouvelle ennemie ?

sansatrailer

©️ HBO

Les quinze premières secondes du trailer sont consacrées à Sansa et Littlefinger. Celle-ci marche de manière déterminée à travers la "Godswood" de Winterfell, alors que résonne la voix de Petyr Baelish. "Ne combats ni dans le Nord, ni dans le Sud. Simule toutes les batailles, toujours, dans ton esprit", murmure à son oreille le plus vicieux manipulateur du royaume des Sept Couronnes. Pas besoin d’être Nietzsche pour comprendre qu’ici, Littlefinger tease les nombreuses batailles à venir dont on aperçoit des bribes dans le reste de la bande-annonce.

Publicité

Mais d’un autre côté, il pousse Sansa sur le chemin du côté obscur. On pense notamment à une trahison envers son propre (demi-)frère, Jon Snow, afin de récupérer le trône de Winterfell. Son expression tourmentée mêlée aux paroles du fieffé beau parleur, qui se terre dans l’ombre à l’instar d’un Jiminy Cricket diabolique, va dans ce sens, sans parler de leur expression de surprise dans le season finale de l’année dernière. Mais Sansa, comme tout Stark digne de ce nom, devrait savoir qu’elle ne peut compter que sur ses pairs à Westeros…

littlefingertrailer

Dans le dictionnaire, on trouve désormais cette image sous le mot "sournois". (©️ HBO)

La phrase qu’adresse Petyr Baelish à Sansa n’est d’ailleurs pas anodine. Elle fait écho au précédent trailer, où Cersei s’inquiétait de voir les Lannister encerclés par leurs ennemis. Les femmes de Game of Thrones vont devoir jouer une bataille de l’esprit qu’a déjà bien entamée l’actuelle reine de Westeros, avec l’explosion du Grand Septuaire de Baelor dans l’épisode "The Winds of Winter".

Publicité

#2. Des retrouvailles Stark en perspective

meerabran

©️ HBO

Juste après le passage de Sansa, les portes du Mur s’élèvent pour laisser entrer deux petits individus. À première vue, il s’agirait de Bran et Meera, bien esseulés depuis la tragique issue de "The Door". Nous pourrions ainsi assister à une nouvelle réunion émouvante entre les Stark, sauf si Jon est déjà parti pour les contrées froides au moment où Bran débarque à Châteaunoir.

En allant un peu plus loin dans l’analyse, l’ouverture des grilles du versant nord du Mur indique peut-être que ce dernier finira par tomber cette saison. Tablons sur le dernier épisode, avec un plan mémorable du roi de la Nuit regardant un Jon Snow abattu, référence directe et jouissive à l’épisode "Hardhome".

Publicité

#3. Scoop : Jon Snow knows things

jonsnow

©️ HBO

Si Ygritte était encore en vie, elle tournerait sept fois sa langue dans sa bouche avant de s’adresser à son bien-aimé. Pendant que tout le monde est en train de convoiter le trône de Fer, Jon est le seul à se soucier de la menace grandissante qui s’élève au nord du Mur : les Marcheurs blancs et les Wights. Arborant un nouveau manteau de sauvageon de toute beauté, il va apparemment tenter de ralentir les envahisseurs à l’aide de Tormund et ses fidèles guerriers.

Les Nordiens lui ont également prêté allégeance et pourraient se joindre à sa croisade. Mais en prenant ces risques inconsidérés, cherche-t-il de nouveaux alliés dont nous n’aurions pas encore connaissance ? Ou part-il à la recherche du bienveillant Benjen ?

#4. Cersei dans la tourmente

cersei

©️ HBO

À Port-Réal, les soldats de la cité, les "gold cloaks", sont acclamés par la foule. Ils partent probablement pour le front sous le commandement de Jaime, qu’on aperçoit plus tard au côté de Bronn, et tiennent leurs positions face aux forces de Daenerys. Le visage de Cersei, qui se retourne précipitamment (sous le coup des hurlements de joie des Immaculés entrés dans la cité ?), semble profondément soucieux. Nous savons pertinemment que, comme tout souverain du royaume des Sept Couronnes, son règne s’achèvera plus rapidement qu’elle ne l’imaginait.

#5. Daenerys fait le ménage

daenerystrailer

©️ HBO

Du côté de Dragonstone, où Daenerys a posé ses valises, elle prépare son plan d’attaque à l’aide de l’échiquier en pierre érigé par son ancêtre Aegon I Targaryen. Plus tard dans le trailer, la Khaleesi en profite pour retirer les bannières Baratheon qui traînaient dans le coin (pour rappel, la bâtisse était autrefois le QG de Stannis). Pendant ces images, on entend la voix de Jon susurrer : "Nos familles ont combattu côte à côte pendant des siècles contre un ennemi commun. Elles étaient soudées malgré leur animosité. Nous devons faire la même chose pour survivre. Car l’ennemi est réel. Il a toujours été réel."

Très clairement, le bâtard du Nord fait référence aux Marcheurs blancs et semble s’adresser à Daenerys. Est-il en train de teaser une réunion d’anthologie à venir dans la série ? À l’inverse, ce discours pourrait s’adresser à toutes les autres maisons de Westeros, dans l’optique de chasser la Mère des dragons de leur terre et éviter le règne d’un nouveau Roi Fou.

#6. ÇA. VA. CHIER.

archerstrailer

©️ HBO

Après quelques plans "spielbergiens" qui saisissent la surprise de plusieurs personnages incluant Arya, Theon, Tyrion, Ver Gris, Brienne, Podrick, Sandor Clegane et quelques battements d’ailes des dragons de Daenerys, on passe aux choses sérieuses. Finies les petites magouilles style "Purple Wedding" et les coups de poignard dans le dos, les batailles se jouent désormais à cheval, dans le sang et la violence. La guerre pour le trône de Fer se déroulera autant sur la mer – sûrement entre les deux clans Greyjoy – que sur terre, où les Immaculés et les Dothrakis chargent contre les armées de Port-Réal.

greyjoytrailer

©️ HBO

Tyrion va aussi jouer un rôle primordial dans ce conflit. Il connaît tous les recoins de Castle Roc, siège de la maison Lannister, comme il l’avait signalé à Varys en saison 2 : "J’ai déjà été en charge des égouts et des douves de Port-Réal." Il sait exactement où se situent tous les passages secrets pour entrer dans la cité. Notre théorie ? Ver Gris et une poignée d’Immaculés vont s’introduire discrètement dans la ville et ouvrir ses portes de l’intérieur, comme le montrent les deux plans suivants.

vergristrailer

©️ HBO

portescapitale

©️ HBO

jaimetrailer

©️ HBO

Parmi toutes ces scènes de baston, la plus marquante reste la charge de Jaime au milieu du champ de batailles calciné et désolé. Comme un seul homme, il brandit sa lance au milieu des morts pour embrocher un inconnu. Le régicide irait-il jusqu’à charger un des dragons de Daenerys dans un acte désespéré ?

#7. "Des Crébains du pays de Dun !"

corbeaux

Comme Legolas le signalait dans La Communauté de l’anneau, les corbeaux sont d’excellents espions. Bran va encore nous montrer l’étendue de ses pouvoirs à travers eux dans cette nouvelle saison. Avec son don de zoman, il est capable d’entrer dans la peau de son loup. Mais en tant que successeur de la Corneille à trois yeux, il va probablement développer de nouvelles capacités permettant d’entrer en contact avec les corvidés.

Pour continuer sur les analogies avec Le Seigneur des anneaux, Bran souffre du même syndrome que Frodon avec le précieux. Sauron est capable de le voir lorsqu’il utilise son anneau, tout comme le jeune Stark craint d’être repéré par le roi de la Nuit lorsqu’il l’observe à travers les oiseaux. Son don est capital pour préparer les hommes à la menace à venir, mais les Marcheurs blancs pourraient aussi lui jouer des tours et le tromper. Bonne nouvelle toutefois, Bran a trouvé une chaise roulante pour se déplacer plus aisément.

brantrailer

©️ HBO

Dernière interrogation : qui est l’homme se tenant devant lui lors de cette scène ? Certains pensent qu’il s’agit de l’ancienne Corneille à trois yeux, apparaissant post-mortem sous une forme spectrale comme Obi-Wan pouvait le faire avec Luke, afin de lui prodiguer de sages conseils. D’autres imaginent qu’il s’agit du Mestre Wolkan, apparu dans la saison 6. Il était au service de la maison Bolton jusqu’à la reprise de Winterfell par Jon Snow. Désormais, il pourrait venir en aide au jeune Stark pour l’aider à contrôler ses pouvoirs.

#8. Allumez le feu

bericdondarrion

OK, on va pas se mentir, c’est clairement l’image la plus stylée du trailer, au même titre que le gros plan sur les dents du dragon. Si certains l’ont oublié, l’homme brandissant l’épée de feu se nomme Beric Dondarrion, apparu dès la première saison. Il a été tué par la Montagne au cours de la bataille de Mummer’s Ford puis réanimé par Thoros de Myr, comme le fut Jon Snow par Melisandre. Il a depuis rejoint la Fraternité sans Bannière, affiliée à la religion de R’hllor.

Plus tard, on apprend que Thoros de Myr a réussi à le ressusciter six fois en tout (!!!). La dernière fois qu’on l’a croisé, il proposait à Sandor Clegane de rejoindre la Fraternité sans Bannière pour repousser les Marcheurs blancs. En résumé, toute la clique (excepté le Limier, nous y viendrons juste après) s’alliera avec Jon Snow par-delà le Mur.

Concernant son épée de feu, Beric Dondarrion l’avait déjà utilisée contre Sandor en saison 3. Il avait péri au cours de cette joute, marquant sa sixième mort. Mais dans la saga A Song of Ice and Fire de George R.R. Martin, la lame enflammée tient un rôle primordial. Cette arme est censée appartenir à l’héritier du Azor Ahai, un héros dont le destin est d’exterminer les Marcheurs blancs. Cette légende est également liée à la religion de R’hllor. D’ailleurs, deux prêtresses rouges ont déjà annoncé auparavant le retour du Azor Ahai : Melisandre avec Stannis puis Jon Snow, et Kinvara avec Daenerys.

bericjon

©️ HBO

Cette scène qui survient plus tard dans le trailer confirme l’alliance entre Jon Snow et la Fraternité sans Bannière. On aperçoit l’épée de feu de Beric Dondarrion à la droite du bâtard. En remettant les éléments dans l’ordre, et en prenant compte de la dernière séquence de la bande-annonce où Jon Snow s’élève seul face aux Wights, on imagine que Beric connaîtra une septième et ultime mort. À ce moment-là, Jon pourra récupérer "Lightbringer" et embrasser son destin en tant qu’Azor Ahai. Je sais pas vous mais, moi, j’en ai des frissons.

#9. CleganeBowl is coming

sandor

©️ HBO

Si les personnages secondaires sont légion dans Game of Thrones, aucun n’égale la soif meurtrière des frères Clegane. Des êtres vindicatifs et brutaux, qui sont capables de nous surprendre comme les fois où Sandor prit soin de Sansa puis d’Arya. Si la Montagne n’est plus qu’un zombie à la solde de Cersei, on attend depuis cinq saisons le combat monstrueux entre les deux frangins, plus communément appelé "CleganeBowl".

Il n’y a aucune véritable indication à propos de cet événement attendu depuis des lustres par les fans, hormis cette image où Sandor semble apparaître et dégainer son épée dans une sorte d’arène. Certains pensent que l’homme à l’épée ne serait autre que Ned Stark jeune, dans un flash-back visité par Bran. Bof. Croisons les doigts pour qu’en face de lui se trouve Gregor et que la mort d’Oberyn Martell devienne du pipi de chat à côté de cet affrontement dantesque.

#10. Le loup ne s’associe pas avec le lion

jonsnowback

©️ HBO

Finalement, nous arrivons à l’ultime image du trailer. Première constatation : depuis la "Bataille des Bâtards", les réals de Game of Thrones adorent filmer Kit Harington de dos pour donner un souffle épique à leur mise en scène. Trêve de bavardages, car l’heure est grave dans cette scène : Jon Snow se retrouve complètement esseulé face à une imposante armée de Wights. En fond résonne la voix de Sansa avec des mots lourds de sens : "Quand la neige tombe, et le vent blanc souffle, le loup solitaire meurt mais la meute survit".

En réalité, la jeune Stark rend hommage à son père à travers sa citation. Ned avait adressé ses mots à Arya dans le premier volume de la saga, alors qu’elle se chamaillait avec sa sœur. Il souhaitait lui rappeler qu’une famille devait rester unie malgré les pépins rencontrés. La suite de la citation est d’ailleurs bien moins tragique : "En été vient le temps des querelles. En hiver, nous devons nous protéger les uns les autres, nous tenir chaud et partager nos forces. Donc si tu dois haïr quelqu’un, Arya, haïs ceux qui nous veulent du mal."

À travers cette citation apparaît la notion de sacrifice. Jon Snow va-t-il rendre l’âme une deuxième fois et se sacrifier pour tenter de sauver le reste de l’humanité ? Sansa pourrait également faire référence au pilote de la série, lorsque les Stark trouvent les loups garous et en offrent un à chaque enfant. Les canidés sont également le symbole de la maison Stark. Autrement dit, la famille du Nord va peut-être prendre une ultime revanche sur leurs ennemis en se réunissant pour de bon. Et ça, ce serait la plus belle des victoires pour les fans.

Par Adrien Delage, publié le 23/06/2017

Copié

Pour vous :