Désenchantée, la série de Matt Groening, part sur les chapeaux de roue côté audiences

Les jeunes hommes ont été particulièrement séduits par le nouveau show du créateur des Simpson.

©Netflix

Lancée le 17 août dernier, Désenchantée, rencontre réjouissante entre Les Simpson et un univers médiéval à la Game of Thrones, a reçu des critiques plutôt bonnes sans être dithyrambiques, mais elle a surtout séduit les abonnés Netflix. Nielsen a en effet dévoilé quelques chiffres, à prendre évidemment avec des pincettes puisque la plateforme américaine ne communique quasiment jamais sur ce point. L’institut référence de mesure des audiences constate que le pilote de la série animée a attiré 4,4 millions de spectateurs sur les trois premiers jours de lancement, dont 60 % d’hommes.

Publicité

Ces dix épisodes qui composent une première partie (une deuxième partie avec autant d’épisodes sortira probablement à la même période en 2019) ont attiré en moyenne 6,6 millions de personnes. C’est un peu plus que Perdus dans l’espace, qui avait aussi démarré fort côté audiences. Surtout, Désenchantée séduit un public jeune, avec un âge médian de 29 ans (en comparaison, le public de Stranger Things a 30 ans, et seule 13 Reasons Why et Fuller House font mieux, avec un âge médian de 25 ans). La fameuse tranche tant convoitée par les annonceurs des 18-49 ans a été attirée par le dessin animé à hauteur de 75 %.

Ces chiffres témoignent du succès de Désenchantée, mais restent très incomplets, sachant que Nielsen ne se base que sur un public américain qui possède des box et un compteur. Impossible donc de connaître en l’état l’étendue du succès au niveau international, ou encore de mesurer les audiences américaines en incluant les visionnages sur écrans mobiles.

Par Marion Olité, publié le 28/08/2018

Copié

Pour vous :