Donald Trump critique les Emmy Awards 2017 après s’être fait basher

Le président américain n’est pas content et il le fait savoir sur Twitter, son réseau social préféré.

Donald Trump et Megan Mullally (Will & Grace) à la 57e Cérémonie des Emmy Awards. (© CBS)

La 69e édition des Emmy Awards, qui s’est tenue ce dimanche 18 septembre au Microsoft Theater de Los Angeles, a été le théâtre d’un feu d’artifice de phrases assassines envers l’actuel président des États-Unis. De nombreux gagnants, tels que Donald Glover et Alec Baldwin, comme certains remettants, Jane Fonda en tête, n’ont pas hésité à utiliser cette tribune offerte par les Emmys pour tacler Donald Trump. Les résultats de cette cérémonie témoignent d’ailleurs d’une ouverture d’esprit contrastant avec la politique ultraconservatrice de l’ancien businessman en récompensant des talents issus de la diversité ainsi que des séries militantes et féministes, telles que The Handmaid’s Tale et Big Little Lies.

Publicité

Stephen Colbert a, dès le début de la soirée, fortement politisé les Emmys en lançant des piques contre Donald Trump. Avec humour, il a émis l’idée que le président serait déçu de n’avoir eu aucun Emmy lorsqu’il était à la tête de l’émission The Apprentice. L’animateur américain a même invité l’ex porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, ce qui n’a pas plus à tout le monde. Mais le plus réfractaire à cette cérémonie, c’est bel et bien Donal Trump. Il s’est vite emparé de son réseau social favori afin d’exprimer son mécontentement.

Traduction : "J’ai été attristé de voir à quel point les audiences étaient mauvaises pour les Emmys hier soir, les pires de toutes. Les personnes les plus intelligentes sont 'DÉPLORABLES'."

Publicité

Si le président américain pointe les audiences, certes pas exceptionnelles si l’on en croit Variety (11,4 millions de téléspectateurs), il ne s’agit pas des pires de toutes. Donald Trump a, semble-t-il, voulu tacler l’émission pour se venger des attaques lancées par les participants à la cérémonie et n’a pas trouvé mieux que d’attirer l’attention sur les audiences. Au passage, il utilise le mot "déplorable", en référence à une vieille attaque d’Hillary Clinton durant la course à la présidentielle. Il n’a sûrement pas dû aimer non plus l’apparition de Sean Spicer, invité pour promettre "la plus grosse audience jamais vue" pour les Emmys, en référence à de fausses déclarations lors de son investiture.

Par ailleurs, les Emmys semblent être un mauvais souvenir pour l’actuel président des États-Unis, si l’on se réfère à un de ses anciens tweets. Stephen Colbert avait peut-être raison : Donald Trump, comme un enfant à qui on refuse un jouet, n’était pas content à l’époque de ne pas avoir obtenu de statuette pour son émission. Et il semble que quatre ans après, ce soit toujours le cas.

Publicité

Traduction : "Selon certains, j’aurais pu gagner un Emmy plusieurs fois, à l’époque où j’étais nommé, si mes opinions politiques n’avaient pas été prises en compte."

Par Mégane Choquet, publié le 20/09/2017

Copié

Pour vous :