Photo de Grégory Villemin. (© Thierry Orban/Sygma via Getty Images)

Un drone Netflix a été abattu au-dessus de la demeure du petit Grégory

La plateforme américaine prépare une série documentaire sur l’affaire, toujours irrésolue en 2018.

Photo de Grégory Villemin. (© Thierry Orban/Sygma via Getty Images)

Fort du succès des séries documentaires et policières Making a Murderer, The Confession Tapes et The Keepers, Netflix va tenter d’exploiter le genre du true crime dans l’Hexagone. Pour cette grande première, la plateforme de streaming a choisi de revenir sur l’affaire du petit Grégory, qui a secoué (et qui secoue toujours) la France pendant les années 1980 et 1990. Trente-quatre ans plus tard, l’affaire est toujours considérée comme irrésolue et la famille Villemin n’a jamais obtenu justice. L'équipe de la série docu a donc fort à faire, mais visiblement, son travail n'est pas apprécié par tous. 

Publicité

En effet, l’AFP et RTL rapportent qu’un drone Netflix survolait l’ancienne maison de Grégory, située dans le village de Lépanges-sur-Vologne dans le département des Vosges, aux alentours de minuit dans la soirée du mardi 24 juillet. L’appareil était en quête d’images d’illustration pour la série documentaire, mais l’actuel résident de la demeure n’a pas franchement apprécié cette présence robotique. Pour mettre un terme aux agissements du drone, l’homme a tout simplement sorti sa carabine et abattu l’appareil dans les airs.

Selon France Info et Europe 1, Netflix avait demandé l’autorisation de filmer les lieux auprès de la préfecture qui avait accepté. De fait, la brigade des transports aériens de Strasbourg a ouvert une enquête pour comprendre les raisons de la colère de l’habitant. À première vue, ce dernier serait las des visites impromptues et de la médiatisation de la maison en lien avec l’affaire du petit Grégory, qui continue d’attirer des curieux malvenus.

Publicité

Ce cas judiciaire reste l’un des plus notoires en France, en partie à cause des mystères qui l’entourent et de sa longévité. Pour rappel, Grégory Villemin a été retrouvé mort à l’âge de 4 ans le 16 octobre 1984. Son corps sans vie et bâillonné gisait dans la Vologne, une petite rivière de la région.

Le dernier rebondissement de l’affaire remonte à mai 2018, lorsque les principaux suspects (le couple Jacob et Murielle Bolle) ont été acquittés pour vice de procédure. Comme pour le cas de Steven Avery aux États-Unis, la série documentaire de Netflix sur Grégory Villemin permettra peut-être de lancer des spectateurs à la recherche de preuves pour tenter de résoudre enfin ce crime.

Par Adrien Delage, publié le 25/07/2018

Copié

Pour vous :