Faites péter les brushings XXL, Dynastie s’apprête à faire son grand retour

Le soap opera ultrakitsch et so 80’s, grand concurrent de Dallas, se paye un ravalement de façade pour attirer le jeune public de la CW. 

dynastie

C’est bien connu, c’est dans les vieux soaps qu’on fait la meilleure soupe. En ces temps troublés où l’Amérique a élu un magnat de l’immobilier et ancienne star de téléréalité à la tête du pays, les séries servent d’échappatoire. C’était sans compter sur la CW, chaîne de Jane The Virgin et The Flash, qui a eu la lumineuse idée de lancer un reboot de Dynastie, soit l’histoire de deux familles de milliardaires rivales, les Carrington et les Colby. Décidément, les magouilles des riches continuent de fasciner.

Publicité

Diffusée de 1981 à 1989 sur ABC, la concurrente de Dallas n’évoquera probablement pas grand-chose aux millennials (le public cible de The CW). Mais le network a une arme secrète : ce reboot sera showrunné par Josh Schwartz, Stephanie Savage et Sallie Patrick, à qui l’on doit déjà l’épopée soapesque de l’Upper East Side, Gossip Girl. Et qui dit ravalement de façade, dit nouveaux visages. Le casting de cette nouvelle mouture est en effet résolument plus jeune que celui de la série originale. Elizabeth Gillies (Sex&Drugs&Rock&Roll) reprend ainsi le rôle de Fallon Carrington, joué à l’époque par Pamela Sue Martin puis Emma Samms. Nathalie Kelley (The Vampire Diaries), James Mackay (The Leftovers) ou encore Sam Adegoke (Switched) seront aussi de la partie.

Dynastie était tout aussi connue pour ses grands moments de drama que pour ses looks over-the-top – qui passaient pour super sophistiqués à l’époque –, sans oublier des crêpages de chignon devenus légendaires entre les deux ennemies jurées, Alexis (Joan Collins) et Fallon. Mais les temps changent, et quelque chose nous dit que ce reboot de Dynastie, qui traînait dans les tiroirs depuis plus d’un an, sera plus glamour que kitsch. Dommage, c’est un peu ce qui faisait son charme. Il faudra attendre la rentrée sérielle 2017-2018 pour être fixé.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 11/05/2017

Copié

Pour vous :