Vidéo : Emilia Clarke s'envole (presque) sous les bourrasques du tournage de Game of Thrones

Le vent souffle sur l'Irlande, lieu de tournage actuel de l'équipe de Game of Thrones, ce qui fait marrer l'interprète de Daenerys entre deux rafales.

Une vidéo publiée par @emilia_clarke le


Si le vent donne un air de conquérante à Daenerys lorsqu'elle navigue vers Westeros, son interprète est quant à elle beaucoup moins à l'aise avec les violentes bourrasques qui frappent l'Irlande. L'île offre un climat océanique tempéré qui favorise les dépressions atlantiques, synonyme de précipitations fréquentes et de vents dévastateurs. Ils peuvent atteindre facilement 160 km/h sur le littoral. Et Emilia Clarke en a fait les frais.

Sur son compte Instagram, l'actrice a posté une vidéo où elle semble sur le point de s'envoler tant le vent est agressif. On l'entend tout juste crier les mots "bad girl" et "Game of Thrones" entre les rafales qui atteignent 80 km/h selon Emilia Clarke. À vous de tendre l'oreille pour essayer de déchiffrer ses paroles mais attention au bruit du vent, particulièrement fort et irritant.

Publicité

Un indice sur la saison 7 ?

Publicité

Dans le passé de la série, les scènes tournées en Irlande servaient principalement aux Îles de Fer. Lorsque qu'Euron revenait réclamer le trône du Sel et du Roc auprès des habitants dans la saison 6, on avait le droit à un autre aperçu des rafales qui frappent régulièrement le tournage.

C'est en tout cas un premier indice sur la saison 7 et le voyage de la Khaleesi. Elle devrait donc faire un stop chez les Greyjoy, dans l'optique de renverser le royaume actuel des Sept Couronnes.

Quant à Emilia Clarke, on peut compter sur elle et son compte Instagram pour nous narrer les différentes péripéties du tournage de la série. Une semaine auparavant, elle s'était déjà montrée aux côtés des interprètes de Missandei et Vers Gris. L'occasion de sortir leurs plus belles dents de dragons, en attendant les trois vrais qui volent inéluctablement vers Port-Réal.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 07/10/2016

Copié

Pour vous :