D’Entourage à 30 Rock, les séries US ont usé d’humour noir pour tacler Harvey Weinstein

Des scènes de certaines séries prennent tout leur sens maintenant.

Depuis les enquêtes du New York Times et du New Yorker mises en ligne début octobre, qui ont regroupé des dizaines de témoignages de femmes expliquant avoir été sexuellement harcelées, agressées ou violées, les langues se délient. Le plus choquant dans cette affaire, c’est évidemment que la majeure partie des personnes constituant l’industrie hollywoodienne était d’une manière ou d’une autre consciente des agissements d’Harvey Weinstein. Pour autant, ce dernier a réussi à s’en tirer à bon compte, par l’intimidation et grâce à une armada d’avocats. Alors comment en parler ? À travers des événements culturels et des blagues d’insider que seules les personnes travaillant à Hollywood comprendraient.

Publicité

En 2013, Seth McFarlane annonce les nominations des prochains Oscars côté performance féminine. Il termine son annonce par cette phrase : "Bravo à ces cinq femmes : vous n’avez plus besoin de faire semblant d’être attirées par Harvey Weinstein !"

Le créateur d’American Dad! s’est exprimé récemment sur cette sortie sur Twitter, expliquant qu’en 2011, une amie et collègue, Jessica Barth, lui avait raconté comment elle avait été agressée sexuellement par Harvey Weinstein. "Ne vous méprenez pas, cette blague exprimait mon dégoût et ma colère […] Il n’y a rien de plus odieux et indéfendable qu’un abus de pouvoir de cette nature."

Publicité

La série créée par Tina Fey, 30 Rock, y est aussi allée gaiement, en mode humour noir. Dans l’épisode 6 de la saison 14, "Kidnapped by Danger", diffusée en 2012, Jenna Maroney (Jane Krakowski) est furieuse qu’on ait parodié une de ses chansons. Elle veut appeler le fautif. Son collègue Tracy Jordan tente de l’en dissuader. Elle lui répond : "Oh arrête, je n’ai peur de personne dans le show-business. J’ai refusé des rapports sexuels avec Harvey Weinstein à trois occasions différentes… sur cinq." Aoutch.

Dans la saison suivante, alors qu’elle tente de consoler Kenneth d’un amour déçu, elle lui dit : "Je sais comment d’anciens amants peuvent vous en vouloir longtemps après être partis. Dans ma tête, je suis encore coincée sous un Harvey Weinstein ivre mort alors que c’est Thanksgiving.”

Publicité

Harvey Weingard

Une autre série a évoqué très directement le producteur : c’est Entourage, qui raconte la vie d’un acteur et de ses potes à Hollywood, le lieu parfait des inside jokes donc. Un personnage, Harvey Weingard, apparaît plusieurs fois dans la série (en saison 2 et 4) : c’est un producteur obèse et colérique, mais tout ce qu’il touche devient de l’or. Il est explicitement basé sur Harvey Weinstein, et passe son temps à insulter Ari et son clan. Le vrai Weinstein aurait appelé la production d’Entourage, pour leur dire : "S’ils mentionnent mon nom encore une fois, ils sont morts." Pas effrayés pour un sou, les showrunners ont carrément utilisé cette phrase dans l’épisode suivant !

Cela dit, la caricature aurait été plus féroce si Entourage s’était attaquée, comme 30 Rock, à la vraie déviance du producteur. Mais c’était peut-être trop demander à une série dans laquelle les personnages féminins défilaient le plus souvent en bikinis ou apparaissaient pour des scènes de sexe excitant le male gaze. Une certaine vision dégradante de la femme à Hollywood, qui est justement en train de changer. Pour le meilleur.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 16/10/2017

Copié

Pour vous :