Les flashbacks d’Arrow seront exploités différemment en saison 6

Damn, nous qui pensions que les scénaristes en avaient (enfin) terminé avec le passé d’Oliver Queen.

oliverflash

©️ The CW

Au début d’Arrow, les flashbacks étaient clairement le procédé scénaristique le plus stylé de la série. On découvrait alors la raison du naufrage d’Oliver sur Lian Yu. Mais rapidement, les scénaristes se sont reposés là-dessus et nous ont perdus en Asie, puis en Russie avant de revenir sur l’île pour développer une intrigue tirée par les cheveux, qui ne tenait plus du tout la route et s’essoufflait.

Publicité

On pensait que Greg Berlanti et son équipe avaient trouvé un parfait dénouement avec le season finale de l’année dernière, mais ils ont finalement de nouvelles idées concernant les retours dans le temps. Présent pour saluer ses fans au "Heroes and Villains Fan Fest", Stephen Amell est revenu sur la saison 6 d’Arrow. Le héros de la série nous apprend, entre autres, via Comic Book qu’il y aura un flashback dès le season premiere :

"Il y a des flashbacks dans le premier épisode qui nous ramènent directement après les conséquences de l’explosion. C’est d’ailleurs pour cette raison j’ai dû raser ma barbe, afin d’être en harmonie avec les événements du season finale."

Finis les flashbacks centrés uniquement sur Oliver

On découvre ensuite que les flashbacks suivants ne seront plus exclusivement réservés à Oliver, mais aussi aux membres de son équipe comme c’était le cas en saison 5 avec l’épisode centré sur Wild Dog :

Publicité

"Il n’y a pas de flashbacks dans le deuxième épisode. […] Il y a toujours eu des épisodes sans flashbacks, ou d’autres centrés sur Diggle, Felicity ou encore Rene. À mon avis, c’est la direction que prendront les flashbacks l’année prochaine, avec des flashbacks occasionnels. Nous ne racontons plus une histoire linéaire du temps où Oliver était sur l’île. Nous avons bouclé la boucle."

Ne jetons pas trop vite la pierre aux scénaristes. Si, comme moi, vous n’appréciez pas vraiment les flashbacks de la série, Greg Berlanti et sa team ont relevé le niveau cette année, notamment en ajoutant le féroce Dolph Lundgren comme antagoniste. Si Arrow poursuit son retour aux sources en saison 6, avec un justicier plus sombre et divisé entre la notion de bien et de mal, nous devrions passer du beau temps, même dans le passé. La flèche est dans le camp des scénaristes.

Par Adrien Delage, publié le 10/07/2017

Copié

Pour vous :