© The WB/The CW

Les stars des Frères Scott s’expriment après le renvoi de leur ex-showrunner, accusé de harcèlement sexuel

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Sophia Bush et Hilarie Burton sont aussi soulagées que franchement remontées.

© The WB/The CW

La semaine passée, on apprenait que Mark Schwahn s’était fait virer de son poste de showrunner sur la série The Royals en raison des accusations de harcèlement sexuel qui pèsent sur lui. Plusieurs années auparavant, celui-ci s’était fait connaître grâce à l’iconique show Les Frères Scott, dont il fut aux commandes pendant neuf saisons à l’antenne. Neuf saisons qui n’étaient vraisemblablement pas de tout repos pour les actrices du show, lesquelles ont témoigné du climat oppressant et délétère régnant sur le tournage dans une lettre ouverte.

Publicité

À l’époque, au début des années 2000, on ne parlait pas autant de harcèlement sexuel, d’autant plus dans le domaine professionnel et le milieu hollywoodien, que ces derniers mois. Les actrices des Frères Scott ne se rendaient pas vraiment compte que les conditions de travail qu’on leur imposait n’avaient rien d’acceptables. Aujourd’hui, certaines se montrent soulagées de voir qu’un semblant de justice vient d’être rendu.

Par le biais de Twitter, Sophia Bush et Hilarie Burton, qui ont respectivement interprété Brooke et Peyton pendant plusieurs années à Tree Hill, ont exprimé leur joie face au licenciement de Mark Schwahn.

Publicité

Traduction : "43 femmes ont pris la parole. À celles qui ont parlé et celles qui n’ont pas voulu ou pu, j’espère que cette nouvelle vous met du baume au cœur. Et aux autres prédateurs là-dehors ? J’espère que cette leçon vous apprendra que, parfois, la justice est rendue. Vous êtes les prochains."

Publicité

Traduction : "La raison pour laquelle on ne peut tolérer ces 'degrés de harcèlement', c’est parce qu’un jour quelqu’un va te toucher les fesses ou les seins au travail. Et tu en rigoles. Tu deviens conditionnée. 'Elle est bon délire', disent-ils. Et ensuite ? Tu tombes sur un Schwahn. Un Weinstein. Je n’avais pas idée à quel point le tournage des Frères Scott était nocif avant que je ne sois recueillie par l’équipe de White Collar. Merci à eux de m’avoir montré comment les choses sont supposées être. Merci aux réalisateurs qui m’ont appelée même si je ne voulais pas auditionner.

Merci à Grey’s Anatomy, Forever et plus récemment Lethal Weapon. Vous m’avez traitée avec tellement de respect et de gentillesse. La raison pour laquelle je peux m’exprimer désormais, tant d’années après, est que j’ai pris conscience de comment devait être un tournage. On peut être talentueux ET gentil.

Merci à mes sœurs des Frères Scott. Vous êtes des femmes géniales. Quand je vous ai quittées plusieurs années en arrière, je n’aurais jamais pu anticiper qu’on resterait aussi soudées. C’est une belle journée, les filles. Votre art compte. C’est ce qui m’a conduite jusqu’ici."

Par Florian Ques, publié le 26/12/2017

Copié

Pour vous :