On a classé les 10 plus gros fumiers de Game of Thrones

Ils ont menti, manipulé, violé, tué et torturé sans vergogne. Ils sont morts pour la plupart, parfois en endurant les atroces souffrances qu'ils ont infligées. De Walder Frey à Joffrey Baratheon, Biiinge fait le classement des méchants les plus cruels et sadiques de l'histoire de Game of Thrones. Attention, spoilers.

#10 Viserys Targaryen

viserys

©️ HBO

Le frère de Daenerys a été l'un des tout premiers bad guy à faire son entrée dans la série. Ses yeux de serpent et son air de lémurien ne présageaient rien de bon. Viserys a toujours été paranoïaque et hanté par le spectre de son père, le Roi Fou, qui représente un lourd fardeau à porter sur ses frêles épaules. Il ne vivait que pour rendre à sa famille sa gloire d'antan, en tentant d'introniser un membre de sa communauté sur le trône de Fer.

Publicité

Égocentrique, il se voyait comme l'hériter légitime du royaume des Sept Couronnes. Pour ce faire, le Targaryen n'a pas hésité à marier de force sa sœur à Khal Drogo, dans l'optique de s'allier aux Dothraki. Heureusement pour elle, un syndrome de Stockholm plus tard, la future Khaleesi réussira à renverser la vapeur à son avantage.

Finalement, l'ambition démesurée de Viserys lui causera du tort lorsqu'il se retrouvera isolé pendant le voyage jusqu'au Dosh Khaleen. Après avoir frappé Daenerys au détour d'une conversation, sa folie des grandeurs et l'excès de l'alcool l'emporteront sur la raison. Il dégaine son épée dans un lieu sacré, et subit la sanction des Dothraki.

Publicité

Il a survécu uniquement pendant six épisodes, le temps de lancer sa sœur dans le game et lui faire comprendre l'importance de son destin. Il nous aura au moins offert l'une des morts les plus mémorables de l'histoire de Game of Thrones : brûlé vif par la fonte d'une couronne en or sur sa tête.

À bien y réfléchir, son esprit fragile n'aurait jamais fait de lui un prétendant sérieux au trône. Même s'il était vivant, Daenerys aurait fini par prendre son indépendance et réaliser qu'elle était la meilleure option des Targaryen pour reprendre le pouvoir à Westeros. Bref, Viserys mérite cette dixième et dernière place pour sa courte implication.

Taux de cruauté : 20 %

Publicité

Heure du décès : saison 1, épisode 6

Taux de satisfaction du décès : 100 %

#9 The Waif

Publicité

Le bras droit de Jaqen H'ghar est détestable au plus haut point. Jamais un sourire. Dominatrice et taiseuse, elle en a fait baver à Arya, la plupart du temps pour son propre plaisir, et non parce que Jaqen lui demandait de forger le caractère de son apprentie.

Cette fille anonyme, surnommée The Waif, aka "l'enfant abandonnée" dans la langue de Molière, est sans pitié. Elle finit par s'en prendre personnellement à Arya, après son choix de reprendre sa quête de vengeance. Heureusement, The Waif est coincée à jamais dans la Demeure du Noir et du Blanc à Braavos, et arrêtera de se prendre pour un jeune Sangoku, armée de son Nyoï Bo du pauvre.

Son coup de maître reste cette transformation inattendue en vieille dame, façon sorcière décrépie dans Blanche-Neige et les Sept Nains. En plantant à plusieurs reprises sa dague dans le corps d'Arya, elle obtient définitivement son droit d'entrer dans le classement des plus gros méchants de la série.

Quelque part, The Waif est une sorte de Moriarty, la némésis d'Arya. Une théorie disait d'ailleurs que la servante de Jaqen pouvait être le double maléfique de la jeune Stark, son adversaire ultime. Arya l'élimine finalement en se plongeant dans le noir. Preuve que tout ce qui vient des ténèbres retourne à jamais dans les ténèbres.

Taux de cruauté : 45 %

Heure du décès : saison 6, épisode 8

Taux de satisfaction du décès : 10 % (on n'a rien vu)

#8 Craster

Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais Craster est un sauvageon qui vit au nord du Mur. Il entretient une relation incestueuse avec ses filles. C'est un personnage sordide et répugnant, qui donne secrètement en sacrifice ses fils aux Marcheurs blancs. La Garde de la nuit le tolère seulement car sa demeure représente un avant-poste déterminant au-delà du Mur.

Il est censé accueillir les Patrouilleurs et les nourrir, mais il refuse catégoriquement d'ouvrir son garde-manger et les met dehors. Alors que le lord commandant Mormont tente de négocier, Karl Tanner, fou de rage, le transperce de sa lame avant de semer la panique dans l'habitation. Craster gît alors dans sa bière et son sang, dans une scène qui résume parfaitement sa vie misérable de déséquilibré.

C'est également à cause de lui que les Marcheurs Blancs se "reproduisent" : ils transforment les enfants de Craster en de nouveaux soldats morts-vivants. Et pire que tout, il a osé lever la main sur Jon alors que ce dernier essayait de sauver le nouveau né. Trop c'est trop.

Taux de cruauté : 50 %

Heure du décès : saison 3, épisode 4

Taux de satisfaction du décès : 60 %

#7 Tywin Lannister

tywin

©️ HBO

Dur et inflexible, le patriarche des Lannister est l'architecte du Red Wedding. Il a été la Main du Roi Fou, qui lui aura probablement passé le flambeau d'une certaine démence dans la conquête du pouvoir. Tywin est extrêmement riche, et ne recule devant rien quand il s'agit de faire passer sa famille avant le reste.

Froid, calculateur et doué d'une grande intelligence, il semble dénué de tout sentiment, même envers sa famille. Il oblige ses enfants à se marier par intérêt (Cersei avec Loras Tyrell, Tyrion avec Sansa Stark), ou dans l'optique d'apaiser les tensions avec d'autres maisons de Westeros.

Si Tywin est placé aussi haut dans ce classement, c'est aussi à cause des horreurs qu'il a fait subir à son fils Tyrion. Outre le fait de lui rappeler à chaque opportunité que sa femme est morte lors de l'accouchement, Tywin n'a pas hésité à l'enfermer et lui faire subir un procès après l'empoisonnement de Joffrey. Cerise sur le gâteau, il retourne Shae contre son fils, après avoir couché avec elle.

Tyrion lui offrira la mort la plus ironique de la série : mourir sur le trône. Mais celui avec une chasse d'eau, et non des épées.

Taux de cruauté : 60 %

Heure du décès : saison 5, épisode 1

Taux de satisfaction du décès : 100 %

#6 Le Grand Moineau

highsparrow

©️ HBO

"Une vie de richesse et de pouvoir vous a rendu aveugle au monde réel. Vous êtes quelques-uns, nous, une multitude. Et quand la multitude n'a plus peur de quelques-uns...", dit le Grand Moineau à Olenna Tyrell dans l'épisode "The Gift". Sorte de marxiste version Westeros, le Grand Moineau pense au bien de la communauté, quitte à sacrifier ceux qui ne suivent pas sa foi. En dépit de ces nombreuses manipulations, il voue un culte fanatique à la religion des Sept.

Il abuse régulièrement de son statut de chef auprès de ses fidèles, la secte des moineaux, et s'est allié avec Cersei pour prendre la place du Grand Septon, en faisant assassiner le précédent Septon. Pieux le Grand Moineau ? Mon c** oui.

Il se servira ensuite de la reine mère pour rétablir la Foi militante, avant d'humilier les Tyrell lors du procès en faisant appel à l'ancien amant de Ser Loras, Olyvar. Le Grand Moineau utilisera aussi Lancel pour faire accuser Cersei d'adultère, du temps où elle était avec Robert Baratheon. Sans oublier la Marche de la honte qu'il fera subir à la reine mère.

Si le Grand Moineau n'a jamais fait preuve de violence physique, il est passé maître dans l'art de la manipulation, et n'hésite pas à faire appel à la religion dès lors qu'elle peut le sortir d'un mauvais pas. Mais sa dévotion et son sentiment de puissance suprême le consumeront, littéralement. C'était une erreur de sous-estimer Cersei, bien plus haute dans ce classement pour des raisons évidentes.

Taux de cruauté : 65 %

Heure du décès : saison 6, épisode 10

Taux de satisfaction du décès : 100 %

#5 Gregor Clegane, aka la Montagne

Brute immense à la force prodigieuse, la Montagne est un redoutable combattant qui a commis les pires monstruosités. Dès son plus jeune, il a brûlé la moitié du visage de son frère Sandor, qui avait eu le malheur de lui emprunter un jouet. Les habitants de Port-Réal le surnommait "le chien fou de Tywin Lannister" lorsqu'il était à son service.

Gregor est accusé de multiples meurtres au fil de ses années de service pour la maison Lannister. On avait eu un premier aperçu de la cruauté du colosse dès la première saison, quand il trancha la gorge de son cheval après avoir perdu un tournoi organisé par Robert Baratheon. Un bon teasing du Cleganebowl, qui on l'espère devrait arriver dans les deux dernières saisons de la série.

Le Limier suspecte également son frère d'avoir tué leurs parents. Mais la pire atrocité du bonhomme reste un événement qui nous est narré par les Martell dans la saison 4. La Montagne a assassiné l'enfant de Rhaegar Targaryen et d'Elia Martell, Aegon, en écrasant sa tête contre un mur. Une fois son corps recouvert du sang du nouveau-né, Gregor est allé violer Elia. Et ainsi le monstre est né.

lamontagne

©️ HBO

Ces précisions ne sont pas apportées dans la série, et à l'exception de certaines scènes comme celle du tournoi, Gregor n'est pas montré comme un véritable monstre mais plutôt comme un bras armé dénué de tout sentiment. De plus, il n'a pas vraiment l'esprit requis pour comploter et s'allier avec les bonnes personnes.

Devenue une véritable "créature de Frankenstein" à la solde de Cersei et Qyburn, la Montagne n'a aucune chance de se racheter. Dans tous les cas, il n'en avait probablement pas assez dans la caboche pour comprendre et expier ses pêchés.

Taux de cruauté : 80 %

Espoir de rédemption : 0 %

#4 Walder Frey

Les fans de Game of Thrones n'oublieront jamais l'épisode 9 de la saison 3, qui les a marqués au fer rouge. Même si les instigateurs du Red Wedding sont au nombre de trois, l'histoire n'en retient vraiment qu'un seul : Walder Frey.

Peut-être parce qu'il était présent lors du massacre; Roose Bolton également me direz-vous. Mais ses remarques répugnantes, sa sénilité, sa polygamie, sa cruauté et sa trahison pour récupérer le château de Vivesaigues font de lui l'un des plus beaux salauds de la série.

Son rire moqueur avant de voir Robb mourir sous ses yeux a hanté de nombreux spectateurs. Son abus d'autorité et sa tyrannie au sein de la demeure des Jumeaux, sa capacité à retourner sa veste à la moindre faiblesse du camp qu'il a choisi font de lui un personnage détestable. Heureusement pour nous, son âge avancé l'empêche de prétendre à une plus haute d'ambition que celle de dominer la région du Conflans.

Arya se vengera dans la saison 6 de cet immonde personnage, d'une manière aussi répugnante que jouissive. Étrangement, la plupart des prétendants à ce classement font partie de sa liste. Comme si la jeune Stark était la voix des fans.

Taux de cruauté : 90 %

Heure du décès : saison 6, épisode 10

Taux de satisfaction du décès : 100 000 000 000 000 %

#3 Cersei Lannister

Dès le premier épisode de GoT, on découvre sa relation incestueuse avec Jaime, qui coûtera ses jambes à Bran. Cersei est sans pitié, ambitieuse, opiniâtre et comme tout Lannister qui se respecte, elle fait passer le bien de sa famille avant tout le reste. C'est une femme forte, qui n'apprécie pas qu'on lui impose quoi que ce soit.

Fine stratège, elle s'emploie à faire avancer les choses dans son sens. C'est elle qui a chamboulé le royaume des Sept Couronnes dès la première saison en faisant assassiner son mari, Robert Baratheon. Elle déchire également la lettre qui faisait de Ned Stark le nouveau régent, avant de l'emprisonner.

Si elle souhaitait "seulement" envoyer Ned dans la Garde de nuit, Joffrey en décidera autrement. Au fond, elle est l'instigatrice de la guerre des Cinq Rois, l'événement majeur de la série.

Elle a placé l'infâme Joffrey sur le trône, en profitant pour souffler à son fils ses directives. Elle tente notamment d'évincer Tyrion, à qui elle voue une haine profonde, du conseil du roi. Cersei accusera également son frère de l'empoisonnement de Joffrey dans la saison 4, sans aucune autre preuve que son animosité envers lui.

Devenue mère régente après l'arrivée au pouvoir de Tommen, Cersei prend un pari risqué pour repousser l'influence des Tyrell sur le jeune roi. Prétendant être une pieuse aux yeux du Grand Moineau pour mieux le manipuler, elle se fera avoir cette fois-ci, à cause de quelques cadavres laissés dans le placard de l'adultère. Au fond, tout est un prétexte de vengeance pour Cersei. La loi du Talion, "œil pour œil, dent pour dent", son principe de vie.

Marquée à jamais par sa marche de la honte, effectuée sous les huées des habitants de Port-Réal, elle s'entoure alors de nouveaux alliés, Qyburn et Gregor Clegane, réincarné en zombie. Cersei fait alors tomber un châtiment quasi divin, supprimant d'un coup tous ses ennemis. Après la mort de tous ses enfants, elle prend finalement place sur le trône.

Déjà peu appréciée du peuple, Cersei va se retrouver dans une situation délicate en siégeant sur le trône de Fer. Décider d'exploser le Grand Septuaire de Baelor à l'aide du feu grégeois la place en première ligne pour devenir la fameuse "Mad Queen". À moins que Jaime ne la sauve de sa démence, d'une manière ou d'une autre.

Taux de cruauté : 95 %

Espoir de rédemption : 10 %

#2 Joffrey Baratheon

joffrey

©️ HBO

Les grand gagnants de ce classement sont de véritables psychopathes. Tellement, qu'il a été difficile de les départager. Disons que la folie de Joffrey pourrait s'expliquer par sa conception (le fruit d'un inceste), et ainsi expliquer son comportement immonde.

La première bavure du jeune Lannister fut suffisante pour le faire haïr de tous les fans. En faisant exécuter Ned contre toute attente, alors vu comme le héros de l'histoire, il a provoqué l'ire générale des téléspectateurs. Pour en rajouter, il utilise l'épée de Ned, Glace, pour lui trancher la tête. Il prendra ensuite un malin plaisir à faire endurer mille tortures à Sansa, comme l'obliger à fixer la tête pendue à un pic de son défunt père, dans les rues de la capitale.

Il se comporte comme un gosse de riches aux pouvoirs illimités. Joffrey, par le biais de sa mère, fera assassiner Lady, la louve de Sansa. Quand on lui envoie des prostitués, au lieu de goûter aux joies du sexe, il s'amuse à les torturer et à les observer se blesser entre elles. Bref, sa perversité est sans limite. Il n'obéit qu'à ses pulsions sadiques quand sa mère n'est pas dans le coin.

Il ne ressent d'ailleurs jamais d'empathie, même envers son propre frère, inconsolable après le départ de Myrcella. Empoisonné au cours du Purple Wedding par une machination de Littlefinger et Olenna Tyrell, il aura eu le temps d'humilier et causer du tort une dernière fois à Tyrion en le désignant comme son meurtrier. Un vrai salaud jusqu'au bout.

Taux de cruauté : 99,9 %

Heure du décès : saison 4, épisode 2

Taux de satisfaction du décès : 70 % (parce qu'il s'étouffe très bien)

#1 Ramsay Bolton

Sans réelle surprise, le titre du Dark Sidious de Game of Thrones revient à Ramsay Bolton. Pour ses tortures assumées, ses limiers affamés, ses trahisons inattendues, son viol de Sansa et toutes ses atrocités qui ne font sourire que lui, Ramsay est le psychopathe ultime du show. Un méchant de la pire espèce, rongé par le mal depuis son enfance.

Même si la trahison de Theon envers les Stark méritait les pires supplices, Ramsay lui a fait subir l'inimaginable. Il l'a soumis à des tortures physiques et psychologiques, avant de l'émasculer et d'en faire son esclave, "Schlingue".

Ramsay est également un tueur d'innocence et de pureté dans le monde de Game of Thrones. En prenant de force la virginité de Sansa, il a véritablement pris l'apparence du diable aux yeux des fans. Et peut-être enfanté un nouveau Satan...

Il est inexcusable sur tous les points, ce qui fait de lui la quintessence du méchant. Mais bizarrement, on le déteste moins que Joffrey, peut-être en raison de l'interprétation d'Iwan Rheon, qui apporte une nuance quasi comique au personnage, façon Christoph Waltz dans Inglourious Bastards.

La fin de Ramsay sera à la hauteur du personnage : il meurt dévoré par ses chiens. Il avait pris l'habitude de les affamer pour qu'ils sautent à la gorge de ses ennemis (comme sa belle-sœur et son malheureux frère, qui finissent en pâté pour chien). Son sadisme se retourne finalement contre lui. Sous ses allures de machiner à tuer ses héros, Game of Thrones rend souvent une forme de justice.

Taux de cruauté : encore jamais vu auparavant

Heure du décès : saison 6, épisode 9

Taux de satisfaction du décès : 100 %

Mentions honorables : Littlefinger, Olly, Ser Alliser, Shae, Stannis Baratheon, le roi de la Nuit

Mais peut-être que le mal absolu est actuellement en marche sur Westeros. Les Marcheurs Blancs pourraient bien remporter le titre d'antagonistes ultimes à la fin de la série, n'agissant que dans un seul but : l'annihilation de toute forme de vie. Même Ramsay regretterait de n'avoir plus personne à torturer sous la main.

Par Adrien Delage, publié le 08/08/2016

Copié

Pour vous :