Game of Thrones : pour tout savoir sur les Enfants de la Forêt et les Marcheurs Blancs

Si tout le monde connaît désormais les Marcheurs Blancs, on ne peut pas en dire autant des Enfants de la Forêt. Pourtant, ces deux espèces de créatures qui peuplent l'univers de Game of Thrones sont intimement liées. Attention, spoilers !

Les Marcheurs Blancs sont probablement les créatures qui suscitent le plus d'excitation auprès des fans de la saga Game of Thrones. Les lecteurs des romans de George R. R. Martin sont, comme d'habitude, très au fait de ce qu'il se passe dans tous les recoins des Sept Royaumes. Mais pour nous autres, pauvres téléspectateurs néophytes, le mystère plane encore sur ces mystérieux guerriers que sont ces zombies venus du froid. Et voilà qu'en plus, la série nous introduit à une nouvelle espèce : les Enfants de la Forêt.

Une armée pour les Enfants de la Forêt

Ce n'est pas tout à fait vrai d'ailleurs. Ces elfes des bois qui viennent prêter main forte à Bran, nous les avons déjà rencontrés, en toute fin de saison 4, la dernière fois où l'on voyait le jeune Stark. Au détour d'une scène, l'une d'elles nous révélait alors que la grotte où vit la Corneille à Trois Yeux est protégée des morts-vivants : "Ils ne peuvent pas nous suivre. Le pouvoir qui les anime n'a pas de prise ici".

Publicité

Ce que l'on ignorait encore à ce stade, c'est que ce qui est valable pour les morts-vivants ne l'est pas pour les Marcheurs Blancs, une race bien supérieure à ces vulgaires zombies. Mais surtout, le dernier épisode nous apprenait que le peuple de glace et les Enfants de la Forêt sont intimement liés. Pour bien comprendre ce qui les unit, il faut revenir en arrière, loin, très loin dans le temps, lors de l'arrivée des Premiers Hommes à Westeros.

À l'origine, les Enfants de la Forêt étaient un peuple pacifique, qui vivait en harmonie avec la nature et vénérait les anciens dieux. Mais cette paix fut menacée par l'arrivée des Premiers Hommes, qui atteignirent le sud de Dorne en arrivant par le détroit, il y a 12 000 ans de cela. Les envahisseurs, par milliers, étaient armés d'épées de bronze. Ils se sont alors installés, avec leur bétail, leurs chevaux, et ont cultivé la terre, pour progressivement migrer vers le Nord.

Publicité

Jusqu'ici tout allait bien et les Enfants de la Forêt ne voyaient pas d'un mauvais œil ces nouveaux voisins. Oui mais voilà, les hommes ont commencé à couper des arbres pour le bois, et en particulier les barrals, reconnaissables à leur écorce blanche et leur feuillage rouge et ornés d'un visage gravé dans le tronc. Or ces arbres là sont sacrés. Les Enfants de la Forêt se sont alors unis pour chasser ces intrus : la guerre était déclarée.

the-man-we-saw-transformed-into-the-first-ever-white-walker-has-been-onscreen-before

Mais les ressources des créatures étaient bien dérisoires face aux armes des hommes. La guerre dura des générations et des générations, et les Enfants des Bois étaient du côté des perdants. Dans une tentative désespérée, ils en appelèrent alors à la magie et au verredragon, une obsidienne (une roche volcanique) aux pouvoirs surnaturels, pour créer le premier des Marcheurs Blancs. Les Enfants pensaient ainsi pouvoir se constituer une armée pour les défendre.

Publicité

Quand la créature se retourne contre son créateur

C'est cet instant précis que Bran aperçoit dans sa vision lors du dernier épisode : un homme, attaché au barral, et Feuille qui lui plante le verredragon dans la chair. Ainsi est né le premier Marcheur Blanc. La suite on la connaît : les créatures se retourneront contre leurs créateurs. Des générations plus tard, les Enfants de la Forêt et les hommes trouvèrent un compromis et vécurent en paix. Ils se sont partagés la terre et en échange, les envahisseurs cessèrent de couper les barrals. L'Âge de l'Aube prit alors fin et la paix s'installa.

Du moins jusqu'à ce que les Marcheurs Blancs et leurs spectres (ces morts-vivants qui les servent) se mettent à menacer leur tranquillité. Qu'attendaient-ils, durant tout ce temps, pour attaquer ? Bran, le successeur prophétique de la Corneille. Car s'ils nous ont donné l'impression, depuis leur première apparition dans la série, qu'il erraient sans but au nord du royaume, c'est parce qu'ils rassemblaient une armée et patientaient sagement jusqu'à ce que Bran se manifeste.

Publicité

Et c'est cette erreur qui coûtera la vie aux amis du jeune Stark. Lorsque Bran s'aventure un peu trop loin dans sa vision, et se fait marquer par le roi des Marcheurs, il a en réalité fait tomber la dernière barrière qui le protégeait, lui et la Corneille, de cette armée de zombies. Feuilles et ses sœurs auront beau se sacrifier, elles ne feront que ralentir la horde lancée aux trousses de Bran et Meera. Idem pour Hodor, hélas.

Pourquoi les Marcheurs Blancs veulent-ils à ce point mettre la main sur Bran ? Reste-t-il encore des Enfants de la Forêt en vie ? Tant de questions auxquelles la suite de la série se chargera de répondre.

Par Delphine Rivet, publié le 26/05/2016

Copié

Pour vous :