Game of Thrones étudié dans une université américaine

Pendant quatre semaines, des étudiants de l'Université de Virginie aux États-Unis suivent un séminaire d'été dédié à Game of Thrones.

On vous parlait récemment de l'Université de Manchester qui décortique NTM pour un cours dédié à la musique française contestataire, ou encore des conférences sur la culture hip-hop en Arizona. Désormais, c'est au tour des élèves de l'Université de Virginie de profiter cet été d'un séminaire au titre alléchant : "Winter is coming (l'hiver arrive) : Les étudiants discutent meurtres, chaos, magie dans un cours sur Game of thrones".

Daenarys Targaryan dans "Game of Thrones"

Daenarys Targaryan dans "Game of Thrones"

Publicité

Alors que la série à succès de HBO est devenue indétrônable (records d'audience mais aussi de piratage) et attire toujours plus de fans, ce cours a un but bien précis. En effet, en étudiant aussi bien les livres que les trois premières saisons, la professeure de littérature agrégée d'anglais, Lisa Woolfork, propose à ses élèves d'explorer le genre de la fantaisie, encore très peu abordé dans sa discipline.

Elle explique sur le site de l'Université de Virginie :

L'un des objectifs de cette classe est d'apprendre aux élèves comment les compétences que nous utilisons pour étudier la littérature peuvent être très utiles pour les études sur la télévision. Game of Thrones est populaire, intéressant, mais aussi très sérieux. Il y a beaucoup de choses dans la série qui sont très pesantes, très significatives, et peuvent être éclairées par les compétences de l'analyse littéraire.

Publicité

À l'occasion de l'un des cours, les 24 étudiants ont déjà abordé la fameuse scène du "Mariage pourpre", qui a traumatisé plus d'un fan. Et dans le programme, ils pourront successivement étudier l'importance de l'honneur, faire un focus sur les conséquences de la violence, débattre sur la capacité de la série à refléter la condition humaine...

Avec un peu de chance, peut-être auront-ils le temps d'aborder la question "Games of Thrones est-il plus féministe que l'on ne croit ?", avant de terminer par un projet de création collectif où ils devront écrire, dans leur style, un nouveau chapitre de la saga fantastique.  Et c'est le moment où on se dit, et si j'allais étudier là-bas ?

Par Anaïs Chatellier, publié le 24/07/2014

Copié

Pour vous :