Game of Thrones : Jon Snow et la théorie du Azor Ahai

Jon Snow est-il le guerrier légendaire qui sauvera Westeros des griffes des Marcheurs blancs ? Attention, spoilers.

jonsnow

©️ HBO

Le bâtard du Nord a fait du chemin depuis son départ pour la Garde de Nuit dans la saison 1 de Game of Thrones. Après avoir péri sous les lames de ses soldats, Jon Snow est revenu d'entre les morts par les prières de Mélisandre et la miséricorde du dieu R'hllor. Le season finale de la saison 6 a également confirmé une des plus vieilles théories, celle du "R+L=J", concernant ses origines targaryennes, faisant de lui le fils de Lyanna Stark et Rhaegar Targaryen, et le neveu de Daenerys.

Publicité

Maintenant que ce mystère est levé, et que les showrunners David Benioff et D.B. Weiss ont confirmé la fin du show avec la saison 8, le personnage de Jon Snow ne devrait plus avoir grand chose à cacher aux spectateurs. Et pourtant, une théorie tirée des livres de George R.R. Martin et apparente à quelques moments dans la série plane encore au-dessus de sa tête.

Ainsi, une bonne partie des lecteurs de A Song of Ice and Fire (et Mélisandre) pense que le bâtard du Nord est en réalité celui que les légendes du royaume des Sept Couronnes décrivent comme le descendant d'Azor Ahai.

Au fin fond des froides contrées

Azor Ahai est un guerrier légendaire dont l'histoire est contée par les fidèles de R'hllor. Des années avant les événements contés dans Game of Thrones, Westeros et Essos étaient plongés dans l'obscurité et le mal régnait sur les deux continents. C'est alors que sont apparus les Autres des Contrées de l'éternel hiver, des créatures que les fans de la série connaissent mieux sous le nom des Marcheurs blancs. Cette région reculée, située bien au-delà du Mur, n'a jamais été explorée par les hommes.

Publicité

C'est après la victoire des Premiers Hommes et des Enfants de la forêt contre les Marcheurs blancs, grâce au Verredragon, que les Nordiens établirent le Mur sur plusieurs kilomètres pour se protéger d'une nouvelle invasion. On sait désormais que le roi de la Nuit et ses sbires craignent également l'acier valyrien et que Daenerys, Cersei, Jon Snow et leurs armées respectives vont bientôt les affronter de nouveau lors de la Grande Guerre.

nightking

©️ HBO

Mais ce qu'ils ignorent, c'est que parmi eux se cache probablement le guerrier légendaire qui sauvera le royaume des Sept Couronnes (et siègera peut-être sur le trône de Fer). C'est là qu'intervient Azor Ahai. Au cours de la Longue Nuit, ce combattant a forgé une épée de feu appelée Illumination pour terrasser les Marcheurs blancs lors de la bataille de l'Aube. Dans la série, Mélisandre et Thoros de Myr, prêtres rouge de R'hllor, font référence à cette légende en décrivant Azor Ahai comme "le prince qui fut promis".

Publicité

La Femme rouge s'est malheureusement plantée une première fois, pensant que Stannis Baratheon était la réincarnation du Fils du feu. L'héritier d'Azor Ahai est bien entendu censé sauver le royaume des Sept Couronnes une nouvelle fois quand les ténèbres auront recouvert le monde, autrement dit quand l'hiver sera là. Finalement, les lecteurs et Mélisandre pensent que Jon Snow pourrait incarner cette figure mythique.

Le sel et la fumée

Pour comprendre cette théorie, il faut d'abord fouiller dans les tomes "Clash of Kings" et "A Dance with Dragons" de la saga, où George R.R. Martin décrit en ces mots le mythe d'Azor Ahai :

"Il viendra un jour après un long été où les étoiles saigneront et le souffle froid des ténèbres s'abattra sur le monde. Dans cette heure sombre, un guerrier forgera à travers le feu une épée en flammes. Cette épée sera Illumination, l'épée rouge des héros empoignée par Azor Ahai, et les ténèbres s'enfuiront devant lui.

Quand les étoiles saigneront et que les ténèbres se rassembleront, Azor Ahai renaîtra au milieu de la fumée et du sel pour ramener les dragons à la vie."

Publicité

Au vu de cette dernière phrase, nombre d'indices portent à croire que l'héritier d'Azor Ahai serait en réalité une héritière. Daenerys possède toutes les caractéristiques, dont ses dragons, pour empêcher l'extinction des Hommes. Le mestre Aemon, qui est aussi un Targaryen, avait d'ailleurs évoqué cette possibilité auprès de Sam avant de mourir en saison 5. Toutefois, un élément de l'épisode "The Winds of Winter" de la saison 6 laisse à penser que c'est finalement Jon Snow qui écopera de cette destinée.

Au cours du flashback à la tour de la Joie, où Ned Stark tente de sauver sa sœur, Lyanna met au monde Jon au milieu de la fumée, due à la bataille devant la tour, et dans les larmes, faites de sel. On remarque également dans cette scène une épée posée au bord du lit, dont le pommeau est orné du symbole d'une étoile en sang.

dawnsword

©️ HBO

Ce sabre appartient à Arthur Dayne, le fidèle serviteur de Rhaegar et du Roi Fou en charge de défendre la tour de la Joie. C'est par cette même lame que Ned a pourfendu Arthur, et c'est pourquoi elle est recouverte de sang dans la scène qui suit. Baptisée Dawne, c'est une épée ancestrale qui se lègue de père en fils dans la maison Dayne. En résumé, lors de la naissance de Jon Snow, tous les éléments nécessaires au retour d'Azor Ahai (le sel, la fumée, l'étoile qui saigne, le retour des Marcheurs blancs) étaient réunis.

Enfin, George R.R. Martin a fait dire à Mélisandre dans un des livres : "J'ai prié pour une vision d'Azor Ahai, et R'hllor m'a seulement montré de la neige." Dont l'équivalent anglais est bien entendu "snow". CQFD. Allez, plus que quelques mois à patienter avant d'en savoir plus sur le destin, dans tous les cas épique, qui attend Jon.

Par Adrien Delage, publié le 11/04/2017

Copié

Pour vous :