Game of Thrones : comment Le Seigneur des anneaux a influencé la "Bataille des Bâtards"

Plusieurs batailles épiques de la saga ciné Le Seigneur des anneaux semblent avoir inspiré l'échauffourée entre les armées de Jon Snow et Ramsay .

L'épisode 9 de Game of Thrones a de nouveau marqué l'esprit des fans de la série. Ces derniers n'ont pas manqué de le célébrer, en l'élevant au rang suprême de meilleur épisode de série ever sur IMDB. La bataille entre Jon et Ramsay a tenu toutes ses promesses, comme une certaine saga qui existait bien avant l'avènement de Game of Thrones.

En effet, les amateurs d'heroic fantasy auront remarqué les nombreuses similitudes de cet épisode avec la trilogie du Seigneur des anneaux. Les livres de J. R. R. Tolkien, adaptés au cinéma entre 2001 et 2003 par Peter Jackson, mettaient en scène des batailles épiques saisissantes et techniquement innovantes, popularisant au passage le genre de l'heroic fantasy.

Publicité

Parce qu'il faut rendre à César ce qui appartient à César, on a comparé les scènes de ces deux monuments de la pop culture qui se font écho.

Le Gouffre de Helm

L'arrivée de Gandalf et des Rohirrim "aux premières lueurs du cinquième jour", comme l'Istar l'avait annoncé à Aragorn, sonne l'heure de la reconquête pour Théoden et le futur roi du Gondor, aux prises avec les Uruk-hai. Sur un magnifique lever de soleil, les cavaliers dévalent la pente avant de déferler sur l'armée de Saroumane, telle une vague inarrêtable.

La venue de Littlefinger et ses chevaliers du Val, qui arrivent pour ravager les soldats de Ramsay et protéger Jon et ses hommes, est filmée de la même façon dans Game of Thrones.

Publicité

littlegandalf

Drop the wand. (©️ HBO/New Line)

Horses

"A Song of Ice and Fire". (©️ HBO/New Line)

Les champs du Pelennor

La bataille des champs du Pelennor, devant l'immense cité blanche écarlate qu'est Minas Tirith, fut probablement la plus grande scène de guerre tirée d'une œuvre d'heroic fantasy jamais filmée. Elle regorge de plans incroyables, comme l'arrivée de l'armée du Rohan menée par Théoden, la course des mûmakil et des Haradrim détruisant tout sur leur passage, ou encore le débarquement de l'Armée des Morts aux côtés d'Aragorn.

Publicité

On voyait également Eowyn remporter son combat contre le Roi Sorcier, sublimant la force féminine, seule capable d'éliminer pareil démon. Game of Thrones a aussi à ses héroïnes badass, dont Sansa qui vient sauver Jon et son armée.

archers

La base pour foutre le bordel, c'est les archers. (©️ HBO/New Line)

boltoneomer

Chacun son "For The". (©️ HBO/New Line)

Publicité

grogbolton

Là j'suis pas bien. (©️ HBO/New Line)

poney

Une histoire de poneys. (©️ HBO/New Line)

chargez

"Chaaaaaaargez !!!" (©️ HBO/New Line)

La Porte noire

Épilogue émotionnellement intense , la bataille de la Porte noire offrait du temps à Frodon pour se défaire de l'anneau (et surtout mettre en évidence que le vrai héros de l'histoire, c'est ce bon vieux Sam Gamgie).

Le discours d'encouragement d'Aragorn, la course valeureuse de Merry et Pippin, l'amitié entre Legolas et le futur roi du Gondor... On retrouve des plans assez similaires dans la scène de bataille entre Jon Snow et Ramsay Bolton.

aragornsnow

Aragorn et Jon Snow, même combat. (©️ HBO/New Line)

gandalfsnow

L'art de s'arrêter en pleine joute, le secret de Jon et Gandalf. (©️ HBO/New Line)

run

Nouvelles pubs pour Nike ? (©️ HBO/New Line)

encercle

Ça tourne en rond, non ? (©️ HBO/New Line)

aragornjonrespire

"Il faut que tu respires", chantait Mickey 3D en 2003. (©️ HBO/New Line)

legolasnow

Bordel, mais laissez-moi passer ! (©️ HBO/New Line)

Thedoor

Ouverture des portes à droite, dans le sens de la circulation. (©️ HBO/New Line)

"Tolkien a eu une énorme influence sur moi"

Les similitudes entre Le Seigneur des anneaux et Game of Thrones vont se poursuivre jusqu'à la fin de l'épopée fantastico-médiévale. George R.R. Martin, l'auteur d'A Song of Ice and Fire, avait révélé auprès de The Observer vouloir une fin à la Tolkien :

"Ce n’est pas un secret, Tolkien a eu une énorme influence sur moi. J’adore la façon dont il a fini Le Seigneur des anneaux. Sa saga se termine par une victoire, mais une victoire douce-amère. Frodon ne se remet jamais complètement de son périple et part vers les Terres immortelles. Et les autres gens vivent leur vie."

"Et le sauvetage de la Comté, avant-dernier chapitre de l’histoire, est juste brillant. Je ne le comprenais pas quand je l’ai lu pour la première fois, à l’âge de 13 ans. Mais plus je le relis, plus je comprends à quel point ce chapitre est utile et génial. Tout ce que je peux dire pour Game of Thrones, c’est que c’est le genre de ton que je vais viser."

Les deux sagas ont marqué l'histoire du cinéma et des séries, à grands coups de discours homériques, de scènes de batailles hallucinantes et de plans renversants. Qu'on choisisse son camp ou non, il devient de plus en plus évident que les deux devront se partager le trône de la meilleure œuvre d'heroic fantasy de l'histoire.

Par Adrien Delage, publié le 23/06/2016

Copié

Pour vous :