Game of Thrones : l’obsession de Littlefinger pour les Stark expliquée par Aidan Gillen

Comme on pouvait s’y attendre, le manipulateur joue au jeu du trône avant tout. Attention, spoilers.

©️ HBO

Depuis quelques saisons, le personnage de Littlefinger est regrettablement passé au second plan dans Game of Thrones, à l’inverse des livres de George R.R. Martin. Pourtant, on doit au fieffé manipulateur la guerre des Cinq Rois, l’assassinat de Joffrey avec la complicité d’Olenna Tyrell et d’autres coups bas qui ont bousculé l’échiquier de Westeros. Tout comme Varys, c’est un homme qui se complaît dans l’ombre et a généralement dix coups d’avance sur les autres.

Publicité

Cela dit, il semble toujours véritablement entiché de Catelyn Stark, des sentiments qu’il a répercutés sur sa fille, Sansa. Mais selon Aidan Gillen, cette passion pour la famille Stark n’est en réalité qu’un levier de plus pour parvenir à ses fins. Interrogé par le New York Times, l’acteur est revenu sur ses intentions auprès des gardiens de Winterfell, confirmant sa véritable nature, celle d’un manipulateur dans l’âme :

"Il y a toujours quelque chose de plus quand les Stark sont impliqués, au vu de son passif avec Catelyn Stark et son rejet. C’est ce qui l’anime. Mais je ne pense pas que nuire à la famille Stark soit son but. C’est de l’opportunisme…

Il a joué son rôle dans l’ascension des Stark, comme l’a révélé la saison dernière avec les chevaliers du Val, mais il va aussi l’ébranler et l’exploiter. Ce qu’il est en train d'essayer, c'est de diviser pour mieux régner. [...]

Ce n’est pas quelque chose d’intentionnel [sa relation avec Sansa, ndlr]. Je ne joue pas un love interest ici. Je comprends qu’on l’interprète de cette manière, mais c’est quelque chose de complètement différent… Littlefinger est un mentor, il enseigne à Sansa les bases de la manipulation, la façon de jouer le jeu voire de survivre."

Publicité

Voilà qui devrait continuer d’attiser l’animosité des fans contre ce personnage terriblement génial. Même s’il venait à mourir, Petyr Baelish aura laissé son empreinte sur les Stark et notamment dans la tête de Sansa, à qui il demande de "combattre sur tous les fronts dans son esprit".

À première vue, la dernière magouille en date de la fouine originaire des Doigts est en train de fonctionner, puisque Arya est tombée sur la fameuse lettre rédigée par sa sœur. Parviendra-t-il à éjecter d’autres pions du plateau pour mieux se frayer un chemin jusqu’au trône ? Une fille en doute fortement.

Par Adrien Delage, publié le 16/08/2017

Copié

Pour vous :