Les garde-robes de vos séries préférées à portée de clic grâce à ces Shazam des fringues

La veste d'Archie dans Riverdale, les boots commando de Clarke dans The 100 ou les petites robes rétro portées par Jess dans New Girl... On y trouve presque tout !

mode-feat

Qui n'a jamais perdu une heure à googler une fringue aperçue dans une série ? C'est en tout cas arrivé à suffisamment de monde pour créer une véritable demande. Car ce qu'il manquait à nos vies de sériephiles, c'est un moteur de recherche vestimentaire qui nous permette de retrouver instantanément les pièces portées par nos héros et héroïnes favoris. Parce que, sauf exception, les tenues ne sont pas créées spécialement pour les séries. On peut donc les trouver dans le commerce, sur Internet pour la plupart. Mais jusqu'ici, pour trouver l'objet de sa convoitise repéré sur son petit écran, il fallait passer des heures à écumer les sites marchands, sans grand succès.

Publicité

Heureusement, ce cauchemar est derrière nous puisque quelques bons samaritains se sont dévoués pour faire le sale boulot de recherche à notre place. Et, si jamais l'envie nous en prend, on peut même participer à cette chasse au trésor fashion. Ces héros, qui surfent sur la rencontre de deux passions dévorantes, le shopping et la sériephilie, et se déclinent (pour certains) en appli mobile, se nomment Shop Your TV, Pradux, Worn On TV, The Take ou encore, Spotern. Et cocorico, ce dernier est français !

mode1

Si les plus anciens d'entre eux sont surtout tenus par des amateurs, les fringants Pradux, The Take et Spotern ont très bien compris l'intérêt de se créer autour d'eux une communauté de "chercheurs" et de "trouveurs" qui fera vivre ce gigantesque dressing virtuel. Le but du jeu étant, bien sûr, de trouver le vêtement, l'accessoire ou l'élément de déco exact. Le cas échéant, ces sites proposent des équivalents qui s'en approchent. Worn On TV propose aussi des alternatives moins chères à l'originale. Classées par série, par saison, par épisode puis, éventuellement, par personnage, les fringues identifiées renvoient vers le site qui les propose à la vente.

Publicité

Mais mieux vaut se dépêcher ! Puisque les collections sont renouvelées plusieurs fois par an, trouver une pièce apparue dans une série plus ancienne s'avère être mission impossible. Car à moins que ces sites ne se mettent à jouer les conservateurs de musée, il n'y a pour l'instant aucune marchandise qui transite par leurs serveurs. Pour continuer d'exister, leur modèle économique est simple : s'en remettre à sa communauté d'utilisateurs (le fameux "crowdsourcing") et prendre une commission sur les ventes. Les internautes les plus actifs et les plus prompts à trouver les produits recherchés peuvent même se constituer un petit pécule pour arrondir leurs fins de mois. Pour tous les autres, c'est juste une excuse de plus pour faire chauffer sa carte bleue.

Par Delphine Rivet, publié le 17/03/2017

Copié

Pour vous :