La série docu sur le Ku Klux Klan tombe finalement à l'eau

On peut dire merci à Ellen Pompeo, aka Meredith Grey, entre autres.

generation-kkk-feat

La semaine dernière, la chaîne câblée américaine A&E entamait une campagne de promotion pour son docu-série centré sur les membres de Ku Klux Klan, si joliment appelé Generation KKK. Afin de prouver au grand public que la visée du show n'était pas de faire l'apologie de la haine raciale, un changement de titre a d'abord été effectué. Generation KKK est ainsi devenu Escaping the KKK: A Documentary Series Exposing Hate in America ("Échapper au KKK : Une série documentaire dévoilant la haine en Amérique" en français).

Publicité

Malgré tout, ce n'était pas suffisant. Au bout du compte, la série documentaire controversée a été annulée plusieurs semaines avant sa diffusion annoncée. Pour cause, les critiques n'avaient cessé de pleuvoir sur les réseaux sociaux, tandis que certaines personnalités médiatisées se montraient révoltées par l'existence d'un tel programme. Parmi ces dernières, on pouvait retrouver Ellen Pompeo, la star de Grey's Anatomy, laquelle a poussé au boycott de ce docu-série.

A&E a d'ailleurs préféré mettre fin à son programme après avoir réalisé que de l'argent avait été donné à certains membres du KKK afin d'avoir davantage d'accès. Dans l'optique de vouloir complètement se détacher de ce projet relativement foireux, la chaîne a même décidé de supprimer sa bande-annonce.

Les détracteurs de Generation KKK argumentaient que le futur show risquait de promouvoir l'idéologie raciste du Ku Klux Klan et servirait de plateforme pour les suprémacistes blancs. Un programme peu utile étant donné les fractures sociales déjà existantes aux États-Unis actuellement.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 26/12/2016

Pour vous :