Vidéo : Gillian Anderson, méconnaissable dans la peau de David Bowie pour American Gods

Dans American Gods, Gillian Anderson joue Media, une déesse qui prend les traits des grandes figures de la pop culture.

Gillian Anderson est déjà une déesse des séries. Personne de sensé n’oserait remettre ça en question. Mais quand on a appris qu’elle allait incarner Media, une nouvelle divinité née de la dévotion des téléspectateurs au petit écran, dans l’adaptation d’American Gods, on a frôlé l’extase. Elle est déjà apparue à Shadow Moon sous les traits de Lucille Ball, une icône de la comédie made in US qui a révolutionné les sitcoms et la façon de produire les séries dans les années 1960. Dans le prochain épisode, diffusé ce dimanche sur Starz, et disponible chez nous sur Amazon Prime Vidéo, elle incarnera une autre légende de la pop culture : David Bowie, période Ziggy Stardust. Et on a enfin un aperçu, en vidéo, de sa performance.

Publicité

La scène se déroule dans la limousine de Technical Boy. Et le gamin hyperconnecté, insupportable rejeton de la génération Y, se fait remonter les bretelles par Media : "Tu as un problème d’image. Il faut que tu réfléchisses à ta marque. Comment tu veux que le monde te voie. Comment tu veux que Mr. World te voie." Il faut dire que le gamin a des comptes à rendre au big boss, Mr. World (que l’on rencontrera pour la première fois dans cet épisode), depuis qu’il a tenté de tuer Shadow. Un homme noir, pendu à un arbre et lynché, c’est en effet tout un symbole… qu’on a du mal à digérer. "Excuse-toi", lui ordonne-t-elle. Pour une raison que l’on découvrira plus tard, Media s’est prise d’affection pour Shadow ou, du moins, elle lui montre un intérêt certain et a déjà tenté, lors de sa précédente apparition, de le rallier à sa cause. Cette nouvelle intervention divine semble indiquer que Mr. World aussi préférerait avoir l’ex-taulard dans sa poche plutôt que de s’en faire un ennemi.

Rendez-vous lundi, sur Amazon Prime Video, pour découvrir ce nouvel épisode d’American Gods avec Gillian Anderson dans la peau de David Bowie.

Par Delphine Rivet, publié le 26/05/2017

Copié

Pour vous :