Les catcheuses déjantées de GLOW enfilent leurs justaucorps dans un premier trailer alléchant

Qui a dit que le catch était un sport uniquement réservé aux hommes ?

Après nous avoir pondu la génialissime Orange Is the New Black en 2013, Jenji Kohan collabore à nouveau avec Netflix pour mettre au monde GLOW et ses lutteuses loufoques. Forte de son succès, la showrunneuse américaine réitère une formule qui fonctionne en illustrant des personnages féminins forts dans un milieu qui leur est a priori hostile. Sa petite dernière ne fera donc pas exception à la règle avec toute une galerie de femmes qui ne sont pas là pour se faire marcher sur les pieds.

Publicité

Au niveau du pitch, la prochaine dramédie de Jenji Kohan nous entraîne dans la vie de Ruth Wilder (incarnée par la pétillante Alison Brie de Community), une actrice en galère qui peine à dénicher le moindre job dans les années 1980. Désespérée, elle participe finalement à une audition risquant de bouleverser sa vie. Ruth et une multitude de femmes aux horizons divers se retrouvent alors impliquées dans la création d’un programme télévisé novateur, mettant en scène des femmes hautes en couleur… en train de se bastonner sur un ring.

Pour l’anecdote, cette émission a réellement existé dans les 80’s aux États-Unis, où chaque semaine les téléspectateurs pouvaient retrouver les GLOW, acronyme de Gorgeous Ladies of Wresling (comprendre les "femmes magnifiques du catch"). Jenji Kohan, intéressée par ces nanas assurément badass, a décidé de transposer leur histoire atypique en série. On peut donc s’attendre à un fort message féministe, mais surtout à toute une flopée de bodys en Lycra ultraflashy.

Les premiers combats de GLOW démarreront le 23 juin prochain sur Netflix.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 16/05/2017

Copié

Pour vous :