The Walking Dead : les coulisses d'un maquillage de zombie bien crade en vidéo

Ou comment trancher en deux la tête d'un pauvre Walker à l'aide d'une hache bien aiguisée.

zombietranche

©️ AMC

Greg Nicotero est un peu le magicien de The Walking Dead. C'est grâce à son travail (et celui de son équipe) que les scènes les plus sanglantes de la série prennent vie. Quand il s'agit de plomber du zombie, d'exploser des crânes ou d'arracher des boyaux, les maîtres du maquillage du show zombiesque répondent présent. Cette recette ne change pas pour la saison 7 et Greg Nicotero a partagé comme à son habitude l'une de ses prouesses sur son compte Instagram.

Publicité

Cette séquence a eu lieu pendant l'épisode "The Well" de la saison 7. Au tout début de celui-ci, Carol tente d'échapper à Morgan. Elle est vite rattrapée par les cavaliers du Royaume. Une petite horde de zombies débarque alors et les soldats se chargent de les découper. L'un d'entre eux, armé d'une hache, tranche net en deux la face d'un walker. C'est ce tour de magie qu'a dévoilé Greg Nicotero sur ses réseaux.

Publicité

Traduction : "Une mise en perspective sympa d'un gag que nous avons réalisé ces dernières semaines pour un épisode, où un soldat du Royaume tranche le visage d'un walker avec une hache !"

C'est assez violent et écœurant à regarder, mais il faut reconnaître que la prothèse créée pour l'occasion est saisissante de réalisme. On regrette déjà que le prochain Halloween soit si loin. C'est d'ailleurs à Greg Nicotero que l'on doit les deux premiers épisodes de la série, et donc le massacre de Negan avec ses effets spéciaux ultra-gores.

Publicité

Pour l'anecdote, les scénaristes de la série avaient prévu l'épisode introduisant le Royaume comme le 3e de la saison 7. Mais devant les réactions bouillantes d'une partie des fans et l'indignation de certains organismes de régulation de l'audiovisuel américain, ils ont préféré faire une pause ponctuée d'humour et de légèreté. Même si ça ne les a pas empêchés de couper en deux la tronche d'un zombie.

Par Adrien Delage, publié le 18/11/2016

Copié

Pour vous :