Gros plan : le Red Wedding traumatisant de Game of Thrones

La troisième saison de Game of Thrones a été marquée par un des épisodes les plus sanglants de la série, "The Rains of Castamere", et plus particulièrement par la scène finale déchirante, que personne n'a oublié. 

On ne présente plus le show d’heroic fantasy qui, depuis six saisons, fait vibrer une foule de fans. Adaptée de la saga littéraire A Song of Ice And Fire de George R.R. Martin, Game of Thrones nous livre chaque saison un savant mélange entre instants dramatiques, manigances politiques et batailles épiques, le tout agrémenté de scènes de sexe bien crues. On est désormais habitués à voir s’enchaîner des scènes de violence sans nom, donnant lieu à des boucheries exceptionnelles.

Publicité

Tous les aficionados se sont attachés aux personnages, dès le début du show, et plus précisément à la famille Stark. Cependant, la dynastie du Nord est bien celle qui prend le plus cher dans la série. Après nous avoir enlevé la sage Main du roi, Ned Stark, décapité par cet enfoiré de Joffrey Baratheon en fin de saison 1, deux autres membres de la famille passent l’arme à gauche dans la saison 3, à savoir Robb et Catelyn.

L’épisode "The Rains of Castamere" n’est pas de tout repos pour la famille Stark. Bran continue son périple vers le Mur avec son groupe, tout en développant ses capacités de zoman, tandis que le bâtard Jon Snow a du mal à s’intégrer chez les Sauvageons et manque bien de se faire tuer. Aidé par Ygritte et les pouvoirs de Bran, Jon va réussir à s’en tirer et Bran va ordonner à Osha d’emmener son frère Rickon en sécurité. De son côté, Arya, toujours captive de Sandor Clegane, approche des Jumeaux afin d'y rejoindre sa mère et son frère. Elle arrive malheureusement trop tard et assiste, impuissante, au massacre des membres de sa famille.

Accueillis au château des Frey, Catelyn et Robb entament les discussions avec Walder Frey afin de convenir d’une alliance contre les Lannister. L’aîné des Stark vient aussi s’excuser auprès du Lord pour avoir brisé son serment d'épouser une de ses filles. Sur le champ de bataille, l’autoproclamé roi du Nord est tombé amoureux de Talisa Maegyr, qui attend un enfant de lui. Sournois, Walder accepte les excuses de Robb et unit sa fille, Roslin, à Edmure Tully, le frère de Catelyn, le soir même.

Publicité

Après les festivités, les nouveaux tourtereaux prennent congé pour profiter de leur nuit de noces et c’est là que le pire arrive. Alors que les musiciens entament la chanson "The Rains of Castamere" (racontant la chute d’une famille ayant tenu tête aux Lannister), Lothar, le fils de Walder, ferme les portes de la salle de banquet. Prise au piège, Catelyn comprend rapidement la trahison des Frey et ne peut empêcher Lothar de poignarder Talisa et les sbires des Frey de tirer à l’arbalète sur Robb.

Celui-ci, abasourdi et dévasté par la mort de sa bien-aimée, se fait poignarder par Roose Bolton, de mèche avec les Lannister et les Frey. Hurlant à la mort, Catelyn aura auparavant tenté de négocier la vie sauve de Robb en promettant de ne pas se venger. Mais face au refus de Walder, elle égorge sa femme et se fera elle-même trancher la gorge par un des hommes de main de Frey.

Les noces funèbres

got-robtalisa

On me dit dans l’oreillette que Robb est en PLS. (© HBO)

Publicité

C’est donc cette scène de toute fin, "The Red Wedding" (Les Noces Pourpres, en VF), qui a brisé le cœur de nombreux fans de la série, tant par sa forte dose en émotion que par sa violence extrême. Grâce à une réalisation brillante, à laquelle Game of Thrones nous a habitués, elle est très dure à visionner, à tel point que l’épisode a été interdit aux moins de 16 ans lors de sa diffusion. Le réalisateur David Nutter a fait le choix de privilégier des gros plans sur les visages des protagonistes et de nous faire vivre les événements à travers leurs réactions. Ce choix rend la scène particulièrement immersive. Les autres personnages entrent dans le champ pour effectuer leur massacre et en ressortir rapidement, comme lorsque Lord Bolton poignarde Robb, ou que le sbire de Frey poignarde à la va-vite Catelyn.

Les plans sur leurs visages, où se reflètent les émotions, se succèdent, permettant ainsi de nous les faire ressentir. Et grâce à une chorégraphie savamment exécutée par les acteurs, les tueries se suivent telles une danse macabre, rendant la séquence digne d’une tragédie grecque. Un autre élément permet de nous toucher en plein cœur, l’ambiance instaurée dans ces "Noces Pourpres". La noirceur des événements est contrebalancée par l’omniprésence de lumières dans la salle de banquet.

got-robb2

RIP King in the North. / © HBO

Publicité

On doit cette atmosphère particulière au directeur de la photographie canadien, Robert MacLachlan. L’épisode "The Rains of Castamere" était en effet le premier de Game of Thrones sur lequel il officiait. Il contribuera par la suite à d’autres épisodes ainsi qu’aux séries Ray Donovan et Westworld. L’aspect dramatique de Game of Thrones l’a énormément inspiré et il s’est beaucoup impliqué sur la scène des "Noces Pourpres" afin d’en amplifier la portée tragique.

Dans une interview accordée récemment à Business Insider, Robert MacLachlan est revenu sur cette célèbre scène de Game of Thrones, qui en a traumatisé plus d’un. Inutile de le nier, on était tous en PLS devant ces images. Croyez bien que c’était précisément le but recherché. Si la réalisation est habilement maîtrisée, centrant ses cadres sur les personnages, Robert McLachlan a réussi à alourdir l’ambiance avec un éclairage maîtrisé :

"J’étais conscient que les Noces Pourpres allaient être une grosse affaire et nous voulions que tout le monde soit incroyablement choqué par cette scène – en tout cas, ceux qui n’avaient pas lu les livres. […] J’ai eu beaucoup de temps pour appréhender l’épisode et la manière dont j’allais le préparer. […] Mais je voulais aussi accroître [l’éclairage].

Je ne voulais surtout pas que les téléspectateurs puissent penser une seule seconde que quelque chose de mal allait arriver, mais à l’inverse, j’ai voulu leur faire croire qu’ils allaient obtenir la fin heureuse qu’ils attendaient avec impatience. Donc j’ai fait appel au département de la création – avec la bénédiction des producteurs et du réalisateur David Nutter – afin de surcharger la salle de banquet de torches et de candélabres pour qu’elle soit très éclairée, si ce n’est dans les normes de Disney, au moins dans celles de Game of Thrones."

got-catelyn

Toi, devant la scène des Noces Pourpres. (© HBO)

À la vue de cette scène, vous êtes sûrement passés, comme moi, par plusieurs émotions en l’espace de quelques minutes. Au début, tout va bien, le mariage est célébré, l’alliance entre les Stark et les Frey semble alors établie. Et puis, grâce à des jeux de regards et à un changement d’atmosphère sur la mélodie des "Pluies de Castamere", on comprend que ça sent le roussi et que la situation va changer du tout au tout. Et c’est quand Talisa se fait poignarder à plusieurs reprises, avec une hargne sans pareille, que notre rythme cardiaque s’accélère au fur et à mesure que les événements s’enchaînent.

Sous le choc, on frôle la tachycardie, on se sent impuissants face à la détresse de Robb et on commence à verser quelques larmes lorsqu’il se fait poignarder et que son loup, Vent Gris, se fait abattre. Enfin, la gorge tranchée de Catelyn nous porte le coup de grâce et nous achève émotionnellement, nous laissant esseulés, avec notre pauvre petit palpitant brisé. RIP, King in the North.

Cela fait déjà quatre ans que cette scène a été diffusée et pourtant aucun fan de la série n’a pu l’effacer de sa mémoire. L’épisode "The Rains of Castamere", dont "The Red Wedding" est tiré, fait partie de la longue liste des épisodes maudits, les neuvièmes épisodes de saison, qui nous avaient déjà gratifiés de la mort de Ned, de Shôren Baratheon ou plus récemment de la désormais culte "Bataille des Bâtards". Quand on sait que la septième saison ne sera composée que de sept épisodes, il serait bon de se méfier et de se préparer à perdre plus rapidement certains de nos héros dans des scènes incroyables. Et au vu du dernier trailer dévoilé, on n’est vraiment pas prêts à se prendre l’hiver de plein fouet.

La septième saison de Game of Thrones arrive le 16 juillet 2017 sur HBO et le lendemain sur OCS City en France.

Par Mégane Choquet, publié le 22/06/2017

Copié

Pour vous :