Une organisation médicale américaine vous met en garde contre le binge-watching

Attention, un binge-watching trop intensif peut gravement nuire à votre santé.

big_bang_theory_season2_screen03

© CBS

Qui n’a jamais dit un soir à 23 h 30 : "Bon, allez, encore un épisode et je vais au lit" et en a finalement regardé trois autres ? Pas la peine de vous cacher, on sait que vous le faites. Alors que Netflix a publié récemment une étude sur notre consommation de séries en fonction de l’heure de la journée, le Netflix Time, un groupe médical veut attirer notre attention sur les dangers du binge-watching. Si vous êtes du genre à passer des nuits blanches pour vous engloutir les dernières saisons d’Unbreakable Kimmy Schmidt, Sense8 ou encore Orange Is the New Black, alors lisez bien ce qui suit. Votre sommeil vous remerciera.

Publicité

Dans un communiqué publié ce mardi 30 mai, l’Académie américaine de la médecine du sommeil (AASM) a dénoncé les effets néfastes du binge-watching sur notre repos. On subirait une détérioration de l’humeur et des capacités cognitives en repoussant l’heure du dodo au profit du visionnage des épisodes de nos séries préférées. En plus d’avoir des difficultés à rejoindre les bras de Morphée, on augmenterait les risques de somnolence et d’ainsi provoquer des accidents de travail ou de la route. Effectivement, dit comme ça, ça fait un peu flipper.

La déclaration de l’organisation médicale fait suite aux propos du PDG de Netflix, Reed Hastings, qui voit le sommeil comme le concurrent numéro un du géant américain : "Pensez-y quand vous regardez une série sur Netflix et que vous devenez accro, vous veillez tard la nuit. Nous rivalisons avec le sommeil." Ce discours n’a pas du tout plu à l’Académie américaine de la médecine du sommeil qui veut prôner un binge-watching responsable. Elle préconise au moins sept ou huit heures de repos pour un adulte et pense qu’il est tout à fait possible de concilier son amour pour les séries avec un temps de sommeil convenable.

Le président de l’AASM, le docteur Ronald Chervin, a d’ailleurs déclaré : "Vous pouvez regarder vos séries préférées sans sacrifier le sommeil dont vous avez besoin chaque nuit. Un binge-watching responsable est le seul moyen de trouver l’équilibre entre votre divertissement personnel et votre santé et votre bien-être." Il exhorte donc tous les utilisateurs de Netflix et autres plateformes telles que Hulu, Amazon Prime ou HBO Now à se responsabiliser sur leur mode de consommation des séries. Voici quelques conseils pour un binge-watching plus modéré, prodigués par le groupe médical :

Publicité

  • Imposez-vous une limite d’épisodes chaque soir avant de commencer à binge-watcher.
  • Faites une pause entre chaque épisode pour sortir de l’engrenage de l’autoplay.
  • Téléchargez des épisodes sur votre appareil mobile (ordinateur, tablette, smartphone…) pour contrôler votre consommation quotidienne.
  • Planifiez un moment dans le week-end pour rattraper le retard sur vos séries préférées.
  • Pour minimiser les effets de la luminosité de l’écran la nuit, configurez-le pour qu’il filtre la lumière bleue après le coucher du soleil.
  • Regardez des vidéos sur votre télévision plutôt que sur votre appareil mobile la nuit pour éviter l’exposition trop proche de la lumière émise par l’écran.
  • Évitez d’utiliser votre appareil mobile au lit.
  • Éteignez tous les écrans au moins 30 minutes avant d’aller vous coucher.

Il faudrait donc songer à réduire un peu votre consommation de séries, les enfants. Bon, sur ces précieux conseils, on vous laisse, on a la saison 5 de House of Cards à mater. Oups.

Par Mégane Choquet, publié le 31/05/2017

Copié

Pour vous :