Gwendoline Christie, aka Brienne de Torth, nous tease la saison 7 de Game of Thrones

Présente à Cannes pour défendre la saison 2 de Top of the Lake, l’actrice Gwendoline Christie est revenue sur l’événement sériel de l’été : la saison 7 de Game of Thrones.

brienne-feat

Actrice hors norme, Gwendoline Christie a été révélée par son rôle de la badass Brienne de Torth dans Game of Thrones, qu’elle incarne depuis 2012. Si on l’a vue récemment dans les franchises Star Wars et Hunger Games, elle quittera bientôt enfin ses armures pour incarner la complexe et attachante Miranda dans la saison 2 de Top of the Lake, diffusée prochainement sur Arte.

Publicité

Entre-temps, on aura vu la suite des aventures de Brienne, un des personnages chouchous des fans, pour lequel l’actrice conserve un profond attachement. D’ailleurs, elle préfère ne pas penser à la fin de Game of Thrones :

"Je n’ai pas encore vraiment affronté cette réalité. Ce qui fait le sel de Game of Thrones, c’est qu’on ne sait jamais quel personnage va vivre ou mourir la saison suivante. J’espère qu’il y aura une saison 8 pour Brienne.

L’expérience de Game of Thrones est tellement fantastique. C’est vraiment arrivé de nulle part pour moi ! On s’est retrouvés, tout un groupe de personnes, à travailler ensemble et à faire en sorte que le show soit le meilleur possible. Puis la série est devenue un phénomène extraordinaire. C’est l’opportunité d’une vie. Des amitiés fortes se sont créées, et j’espère les conserver après la fin du show."

Bon, et pour cette saison 7 de Game of Thrones alors, à quoi faut-il s’attendre, Gwendoline ? 

Publicité

"Toutes les pièces du puzzle vont s’agencer pour former un tout. Avec la saison 7, tout va vraiment s’enflammer ! Vous allez voir des combinaisons et des alliances improbables, des comportements imprévisibles et des acteurs au top [rires]."

On n’en saura pas plus, mais voilà qui nous donne encore plus envie de nous télétransporter au 16 juillet prochain, date de lancement de cette saison 7 sur HBO (et le lendemain sur OCS). Plus que quelques semaines de patience…

Par Marion Olité, publié le 24/05/2017

Copié

Pour vous :