Après le film, Hansel et Gretel continueront leur chasse aux sorcières en série

Mais l’aventure se poursuivra sans Jeremy Renner et Gemma Arterton.

©️ Paramount

En 2013, un film fantastique sans prétention (50 millions de dollars de budget) sortait dans nos salles et récoltait plus de 226 millions de dollars au box-office. Un succès qui aurait dû convaincre la Paramount d’offrir une suite à Hansel et Gretel : Witch Hunters. Sauf que nous voilà quatre ans plus tard et que le sequel du long-métrage (très) librement inspiré du conte des frères Grimm en est toujours au point mort. Au lieu d’enterrer cette potentielle franchise dans le cimetière du septième art, le réalisateur du film, Tommy Wirkola (également auteur du nanar Dead Snow), est déterminé à lancer un spin-off sur le petit écran.

Publicité

En pleine promotion pour son prochain long-métrage intitulé Seven Sisters, ce dernier a confirmé à Bloody Disgusting qu’il planchait bien sur une série Hansel et Gretel : "Le film sequel est mort. MGM, Paramount et moi développons une série. Mark Verheiden est en train d’écrire le pilote. Mark est un grand scénariste, qui a notamment travaillé sur Marvel’s Daredevil et Evil Dead. On espère vraiment pouvoir tourner le pilote et le présenter à des chaînes dans un futur proche. Je serai impliqué dans tout le processus et réaliserai le pilote. C’est très plaisant, c’est une idée qui convient vraiment bien à la télévision."

Par la suite, le réalisateur norvégien confirme vouloir garder la tonalité sombre et violente du film, et donc préserver l’interdiction "Rated R" de l’œuvre. L’idée est bien entendu d’étendre l’univers du long-métrage en intégrant de nouveaux personnages et créatures sanguinaires. Si le pilote n’a toujours pas de date de tournage, on voit mal Jeremy Renner et Gemma Arterton rempiler pour la série. Le premier est occupé par les deux films Avengers à venir et son rôle d’Hawkeye, alors que la seconde a radicalement modifié la trajectoire de sa carrière au profit de longs-métrages intimistes voire indépendants. Il faudra donc un nouveau couple de la mort pour brûler des sorcières et s’empiffrer de bonbons.

Par Adrien Delage, publié le 22/08/2017

Copié

Pour vous :