HBO commande une mini-série sur les coulisses de la campagne présidentielle américaine

À travers ce show, la chaîne câblée va tenter de décrypter l'affrontement de longue haleine entre Donald Trump et Hillary Clinton.

ahstrump

On ne peut pas vraiment être surpris par cette nouvelle : HBO a donné le feu vert à une mini-série portant sur l'élection présidentielle de Donald Trump. Cela ne fait même pas deux mois que l'homme a pris place dans le Bureau ovale en tant que 45e président des États-Unis, et pourtant, le monde des séries s'attaque à Donald Trump de diverses manières : Ryan Murphy veut comparer sa fulgurante ascension à une histoire d'horreur, tandis que Supergirl met en scène une persécution anti-aliens qui n'est pas sans rappeler ses propos radicaux sur l'immigration.

Publicité

Pour le moment sans nom, la mini-série de HBO fera la chronique d'une élection américaine surprenante dont l'intrigue se prête dramatiquement bien au petit écran. Elle a connu des twists (l'affaire des e-mails d'Hillary Clinton), des cliffhangers (Clinton a remporté le scrutin populaire) et un renouvellement pour quatre saisons supplémentaires.

Le projet sera basé sur le troisième volet à paraître de la saga Game Change, écrite par les auteurs américains Mark Halperin et John Heilemann. Ces deux écrivains sont des journalistes politiques qui ont notamment retracé en 2008 l'élection présidentielle de Barack Obama.

La grosse question du casting

Quatre ans plus tard, ils avaient remis le couvert avec Double Down: Game Change 2012 qui narrait la réélection du 44e président des États-Unis. C'est d'ailleurs durant cette année que le premier volet de Game Change fut adapté sur grand écran par Jay Roach (Mon beau-père et moi). Tom Hanks et Gary Goetzman (Le Silence des agneaux), qui produisaient déjà le long-métrage, retrouveront leur siège de producteur sur la mini-série. Quant à Jay Roach, il œuvrera à la réalisation.

Publicité

Prochaine étape (et non des moindres) pour les créateurs du show : le casting. Celui du film Game Change avait de la gueule avec notamment Julianne Moore dans le rôle de la conseillère Sarah Palin, Woody Harrelson qui prêtait ses traits au chef de la campagne républicaine Steve Schmidt alors qu'Ed Harris incarnait le candidat John McCain. Et pourquoi pas un petit Bryan Cranston dans le costume de Donald Trump ? Yo bitch, laisse-nous rêver.

Par Adrien Delage, publié le 10/03/2017

Copié

Pour vous :