Pourquoi HBO a préféré passer son tour sur la série Le Seigneur des anneaux

Un désintérêt de la part de la chaîne câblée qui peut surprendre, surtout avec la fin de Game of Thrones qui approche à grands pas.

© New Live Cinema

Qui sera le successeur de Game of Thrones ? La question est dans tous les esprits de celles et ceux qui travaillent de près ou de loin pour l’industrie. Et si la concurrence s’emparait du prochain phénomène d’heroic fantasy ? En apprenant qu’Amazon avait mis la main sur un prequel, en série, du Seigneur des anneaux, on pensait que le jeu était plié et que le PDG de HBO, Richard Plepler, se tapait des sueurs froides dans son bureau. C’est pourtant un patron détendu et beau joueur qui s’est présenté à la presse, expliquant son choix de ne pas miser sur la franchise de Tolkien, comme rapporté par Variety :

Publicité

"Je préfère posséder 100 % de la propriété intellectuelle d’une œuvre, et pouvoir travailler avec un produit inextricablement lié à notre marque."

Les droits d’une œuvre, ça peut coûter très cher, et HBO s’est épargné un duel d’enchères avec Amazon, puisque la firme a tout de même mis 250 millions de dollars sur la table pour obtenir ceux du Seigneur des anneaux. Une broutille pour Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, si l’on en croit Richard Plepler. En outre, HBO vient de signer un bon gros chèque pour terminer Game of Thrones en beauté, avec 15 millions de dollars dépensés pour les six épisodes de la saison 8 à venir. La chaîne câblée a aussi, avec Westworld, une pépite – coûteuse mais qui rapporte gros – entre les mains. Ajoutons à cela les prequels à GoT en cours d'écriture et on comprend aisément qu'elle n'a pas un besoin pressant d'investir dans un nouveau blockbuster sériel. 

Enfin, la dernière raison pour laquelle HBO n’a pas voulu s’engager dans la bataille est le fait que la chaîne appartient à Time Warner, la même compagnie qui possède Warner Bros., le studio en charge de l’adaptation du Seigneur des anneaux pour Amazon. Quoi qu’il arrive, donc, une part des profits du prequel finiront, même indirectement, dans les poches de HBO et de sa maison mère.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 01/12/2017

Copié

Pour vous :