© Touchstone Pictures

Le film culte High Fidelity va devenir une série avec un lead féminin

Et un caméo de John Cusack et Jack Black en prime ?

© Touchstone Pictures

Entre deux projets Star Wars et adaptations de films d’animation Pixar en série, Disney a fait un choix surprenant pour sa plateforme de streaming à venir. Le géant américain a mis une option pour transposer le roman Haute Fidélité de Nick Homby sur le petit écran. Véritable anthologie musicale et hommage à la britpop, le bouquin avait eu droit à une première adaptation de Stephen Frears (Les Liaisons dangereuses) en 2000, la comédie romantique désormais culte High Fidelity.

Publicité

L’œuvre du romancier britannique conte l’histoire de Rob Fleming, un trentenaire un peu loser qui tient une boutique de vinyles à Londres. Largué par sa copine, Rob se recentre sur sa passion musicale et s’amuse à créer toutes sortes de compilations, des meilleures faces B aux meilleurs morceaux parlant de la mort. Paradoxalement, il se remémore ses amourettes d’antan et tente de reprendre contact avec elles dans l’espoir de dépasser sa peur de l’engagement.

Si John Cusack et Jack Black tenaient les rôles principaux dans le long-métrage, la série prendra un virage majeur. Ainsi, le personnage de Rob Fleming (Rob Gordon dans le film) sera remplacé par une femme. Deux scénaristes passées par Ugly Betty, Veronica West et Sarah Kucserka, sont en charge de l’adaptation pour Disney. Selon les premières infos, elles devraient accoucher d’une série feel good et familiale. En revanche, aucun commentaire n’a été fait concernant la BO et c’est bien ce qui nous inquiète…

La soundtrack du film de Stephen Frears est une véritable leçon de rock’n’roll et plus précisément de pop anglaise. On peut entendre tour à tour les Kinks, Queen, The Vaselines, Bob Dylan, Elvis Costello, Stereolab ou encore les Velvet Underground. Un grand cru qui représentait un personnage à part entière dans High Fidelity, comme si Rob Gordon était hanté par les artistes qui l’inspirent. Croisons les doigts en allant chiner chez quelques disquaires en attendant 2019.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 06/04/2018

Copié

Pour vous :