Hillary Clinton cite The Handmaid's Tale pour défendre le planning familial aux États-Unis

La terrible dystopie imaginée par Margaret Atwood a trouvé, dans son adaptation en série, une résonance particulière aux États-Unis.

handsmaid-hillary

Dans The Handmaid's Tale, la chute dramatique de la fertilité a conduit la société américaine à une terrifiante dictature qui a retiré tous ses droits les plus élémentaires aux femmes – réduites à leur fonction reproductrice – et institutionnalisé le viol. Cette série glaçante, adaptation du roman éponyme de Margaret Atwood, a été lancée par Hulu le 26 avril dernier. Il aura fallu seulement trois petits épisodes pour que l'on mesure la puissance du propos, que l'on salue l'intensité de la mise en scène et les non moins stupéfiantes performances des actrices, Elisabeth Moss et Alexis Bledel en tête.

Publicité

Si The Handmaid's Tale imagine le pire, comme le veut le genre dystopique auquel elle appartient, elle s'attaque à un sujet, le droit des femmes à disposer de leurs corps, dramatiquement d'actualité, en particulier aux États-Unis, au moment où Donald Trump vient de nommer à la tête du programme de planning familial Teresa Manning, une farouche opposante à la contraception, qui a travaillé pour une organisation antiavortement.

Heureusement, des voix s'élèvent contre ces décisions toujours plus alarmantes du président des États-Unis. Des voix comme Hillary Clinton, présente à l'anniversaire des 100 ans du planning familial, structure qui permet à des millions d'Américaines aux revenus modestes ou en situation familiale difficile d'avoir accès à des moyens de contraception et de pouvoir avorter en sécurité. L'ancienne candidate à la présidence américaine a utilisé la série The Handmaid's Tale dans son discours, comme le rapporte ce journaliste de CNN.

Publicité

"Demandez à ceux qui ont vu The Handmaid's Tale, un livre que j'ai lu il y a plusieurs années et qui m'avait captivée. Je ne suggère pas que ce futur dystopique va devenir réalité demain, mais ce show a provoqué une discussion très importante à propos des droits et de l'autonomie des femmes, a expliqué Hillary Clinton. Dans The Handmaid's Tale, les femmes ont été lentement et progressivement dépossédées de leurs droits.

L'un des personnages le dit : 'Quand nous avons enfin levé le nez de nos téléphones, il était trop tard'. Il n'est pas trop tard pour nous, mais nous devons encourager les millions de femmes et d'hommes qui soutiennent le planning familial à continuer le combat." 

Publicité

The Handmaid's Tale est probablement l'une des séries les plus difficiles que vous aurez jamais à regarder (en particulier si vous êtes une femme), mais c'est aussi l'une des plus nécessaires. Hillary Clinton l'a déjà compris.

Par Marion Olité, publié le 03/05/2017

Copié

Pour vous :