Le pas de danse de Jim Hopper dans Stranger Things : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Stranger Things a un nouveau mème exceptionnel, et il s’appelle "Hopper dancing to".

Cette année, Stranger Things a basculé dans l’horreur et les références aux films d’épouvante des années 1980. Les enjeux dramatiques centrés autour des kids d’Hawkins étaient plus graves que jamais, alors que la menace du Monde à l’envers pesait lourdement sur leur petite ville paisible. Pour combattre les créatures et les plantes grimpantes putrides de cet univers parallèle, nos héros ont répondu avec panache et un certain second degré, guidé par la gaieté de Dustin. La Toile s’est logiquement emparée de ces moments radieux pour créer un mème unique dans l’histoire des séries : la danse de Jim Hopper.

Publicité

Dans l’épisode "The Pollywog", on découvre enfin comment le shérif a recueilli et protégé Eleven. Pour lui offrir une maison, Jim a retapé à ses côtés la cabane abandonnée de son grand-père. De cet abri de fortune, il ne reste que des vieilles affaires poussiéreuses que les deux personnages doivent dégager. De manière inattendue, Hopper décide de procéder à cette tâche rébarbative en musique. Il enclenche son tourne-disque et lance la chanson symbolique "You Don’t Mess Around With Jim" de Jim Croce, avant d’entamer un pas de danse aussi ridicule que tordant pour rassurer Eleven et la motiver.

Il n’en fallait pas plus pour enflammer Twitter avec le hashtag #HopperDancingTo. À l’aide de ce dernier, les internautes s’amusent à remplacer le fond sonore de la scène par des tracks cultes ("Under Pressure" de Queen, "Iron Man" de Black Sabbath), des morceaux pop ("Look What You Made Me Do" de Taylor Swift), des génériques de séries (The Office, Friends), des références à la première saison de Stranger Things ("Africa" de Toto) ou encore des musiques de jeux vidéo (le thème de la Wii).

Un compte dédié à #HopperDancingTo a même été créé pour l’occasion. Il y a largement de quoi se satisfaire pour faire entrer le personnage de David Harbour dans le panthéon des mèmes sériels, juste à côté de la moue de Dawson et des tronches énervées d’Heisenberg.

Publicité

Les grands classiques

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'Under Pressure' de Queen."

Publicité

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'La Macarena' de Los del Río."

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'Wanna Be' des Spice Girls."

Publicité

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'Barbie Girl' d’Aqua."

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'Like A Virgin' de Madonna."

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'Losing My Religion' de R.E.M."

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'September' de Earth, Wind and Fire."

Traduction : "Jim Hopper danse sur 'Thriller' de Michael Jackson."

Les versions spéciales sériephiles

Traduction : "Jim Hopper danse sur le générique de Friends."

Traduction : "Jim Hopper danse sur le générique de The Office."

Traduction : "Jim Hopper danse sur le générique de Pokémon."

Traduction : "Jim Hopper danse sur le 'Name Game' d’American Horror Story."

La dédicace aux gamers

Traduction : "Jim Hopper danse sur la musique de la Wii."

L’hommage à la saison 1

Traduction : "Jim Hopper danse sur "Africa" de Toto."

Les réponses parfaites du maître danseur

Traduction : "Celui ou celle qui a créé ce compte a non seulement conquis Internet, mais aussi mon cœur de glace. Merci."

Traduction : "Ce n’est pas une blague. J’ai fait un rêve la nuit dernière. Michael Jackson (époque post-Thriller, avant Bad) frappait à ma porte. Il m’a demandé si je voulais bien lui apprendre à danser."

Les deux premières saisons de Stranger Things sont disponibles en intégralité sur Netflix.

Par Adrien Delage, publié le 31/10/2017

Copié

Pour vous :