Hugo Chavez va avoir droit à son biopic en série, El Comandante

Sony Pictures Television développe un drama audacieux centré sur la vie de l'avant-dernier Président vénézuélien, Hugo Chavez.

chavez-grand

Baptisée El Comandante, la série est avant tout destinée au marché d'Amérique latine. La branche sur place de Sony s'est engagée à produire 60 épisodes d'une heure.

Publicité

C'est le projet de série le plus ambitieux sur lequel nous ayons travaillé, et ce, à plusieurs niveaux : en terme de budget, de casting avec plus de 600 acteurs, mais aussi de location et de reconstitution d'au moins 30 événements majeurs de la vie de Chavez, a expliqué Angelica Guerra, directrice de la production pour Sony en Amérique Latine et pour la branche hispanique aux États-Unis, à Variety.

L'acteur Andres Parra, qui incarnait en 2012 Pablo Escobar dans la série "El Patron del Mal”, a été choisi pour incarner Hugo Chavez. La série partira des origines modestes du futur président vénézuélien à son irrésistible et controversée ascension vers le pouvoir. Elle mélangera des séquences de fiction avec des extraits documentaires des moments-clé de sa vie. Un procédé qui n'est pas sans rappeler le succès de la série Narcos.

hugo-chavez

Hugo Chavez en 2003 à Porto Alegre au Brésil.

Publicité

Anti-capitaliste convaincu et instigateur de la vague rose qui a balayé l'Amérique latine au début des années 2000, Chavez est arrivé au pouvoir en 1999 à la tête du Vénézuela, une nation riche en pétrole. À l'origine de la "Révolution bolivarienne", qui désigne un ensemble de réformes nationalistes et socialistes mises en place durant son mandat, il entretenait des relations avec certains dictateurs.

Ses détracteurs lui ont aussi reproché son autoritarisme. Réélu pour la quatrième fois en 2012, il meurt un an plus tard d'un cancer. La série devrait mettre en lumière toutes ses facettes. Le tournage doit débuter cet été pour une diffusion prévue début 2017. Andrea Marulanda (“Lady, The Rose Seller” “Metastasis”) et Luis Eduardo Jimenez (“Search Bloc”, “Amor en Custodia”) sont les producteurs exécutifs d'El Comandante, qui devrait rapidement trouver preneur sur le câble ou les plateformes US.

Restera pour les chaînes à trouver la bonne case horaire pour ce qui se présente comme un hybride selon Guerra, qui utilise le format de la telenovela et le ton des dramas américains.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 10/05/2016

Pour vous :