Game of Thrones : Iain Glen, aka Jorah Mormont, défend le choix d'une saison 7 plus courte

Selon l'acteur, les showrunners D.B. Weiss et David Benioff prennent leur temps pour nous concocter une saison 7 d'anthologie.

jorahmormont

Iain Glen dans le rôle de Jorah Mormont. (©️ HBO)

Nous voilà partis pour une nouvelle année et tous les sériephiles savent ce que signifie réellement ce bond dans le temps : l'arrivée d'une nouvelle saison de Game of Thrones. Retardée pour des causes météorologiques, la saison 7 du show de HBO devrait être diffusée au début de l'été 2017. On sait également que cette saison sera raccourcie de trois épisodes au grand dam des fans de la série, en attendant la huitième et dernière saison. Pourtant, selon l'interprète de Jorah Mormont, les adeptes de Game of Thrones ne verront pas la différence car la saison 7 sera d'excellente facture.

Publicité

Iain Glen s'est entretenu avec Radio Times sur les nouveaux épisodes du show d'heroic fantasy. Selon ce dernier, les showrunners de la série prennent leur temps pour nous concocter une saison d'anthologie : "Ils prennent autant de temps pour filmer sept épisodes que pour en filmer dix. Ils feront la même chose pour les six épisodes de l'année prochaine." Mais pour Iain Glen, cette envie d'avancer prudemment, avec patience, est un gage de qualité indéniable :

"Il ne reste plus que 15 heures à vivre à Game of Thrones... c'est ce qu'on nous dit tout du moins. Je pense que l'envergure et l'échelle du projet, du monde qui a été créé, va devenir de plus en plus extraordinaire. Du coup, ils ressentent le besoin de filmer pendant sept heures plutôt qu'une dizaine."

Même si D.B. Weiss et David Benioff tournent moins d'épisodes qu'auparavant, ils ont toujours le droit au même budget pharamineux (10 millions de dollars par épisode en moyenne pour la saison 6). Celui a peut-être été réparti entre les batailles épiques et la réalisation des dragons... Bref, cette saison 7 de Game of Thrones n'annonce que des bonnes choses, allant d'une réunion au sommet de deux personnages majeurs à une bataille de tous les dangers sur un lieu targaryen iconique appelé Fossedragon. Blood is coming.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 03/01/2017

Copié

Pour vous :