Infographie : de RZA à Nekfeu, l'influence de Dragon Ball sur le monde du hip-hop

Dragon Ball et le rap, c'est une grande histoire d'amour générationnelle.

goku

©️ Max Fleishman/The Daily Dot

À première vue, la saga Dragon Ball créée par Akira Toriyama en 1986 n'a pas vraiment de points communs avec la culture hip-hop. En revanche, elle appartient depuis deux décennies à la culture populaire, si bien que le Japon a choisi de faire de San Gokû l'un des porte-étendards des Jeux Olympiques de Tokyo qui auront lieu en 2020. Au fil des années, les rappeurs du monde entier, toujours à la recherche de clins d'œil pop, ont fait référence à la série animée des dizaines et des dizaines de fois à travers leurs paroles.

Publicité

Pour illustrer cette vérité, Genius a créé une infographie qui retrace l'histoire de Dragon Ball via son utilisation dans les lyrics des plus célèbres MCs, du début des années 1990 à nos jours. Le Wu-Tang Clan, Young Jeezy, Soulja Boy, Frank Ocean, Childish Gambino... Tous y vont de leur petite punchline renvoyant aux personnages de la saga ou à des éléments-clés, comme les sept boules de cristal. Et il n'y a pas que des puristes chez les rappeurs, puisque certaines paroles renvoient également à la série Dragon Ball GT, pourtant reniée par les fans et décrétée hors-canon par Akira Toriyama.

infographiedbz

©️ Genius

Si Lupe Fiasco "bosse son ki" sur le freestyle "Free Chilly", Mac Miller se prend pour Gokû dans "S.D.S.". Même des artistes plus pop comme The Weeknd y vont de leur petite référence au Super Saiyan. Dans un autre graphique, Genius expose l'évolution de l'utilisation des noms des personnages entre les années 1990 et 2015. Si un duo de têtes évident se détache avec Gokû et Vegeta, la couronne revient au méchant hors-canon le plus apprécié de la saga : Broly, le guerrier millénaire. Pas si étonnant quand on voit la force du bougre et sa classe légendaire.

Publicité

Toutefois, l'infographie de Genius ne semble pas prendre en compte les rappeurs français, qui ne sont pourtant pas en reste. Les membres du S-Crew ont nommé l'album Seine Zoo avec un joli calembour qui renvoie aux senzus de Dragon Ball, ces petits haricots magiques qui permettent de soigner instantanément toute blessure une fois ingurgités. Dans le titre "Ma Force", on entend d'ailleurs Framal scander : "Maintenant donnez-moi vos forces, j'prépare un Genkidama", dédicace directe à l'attaque ultime de Gokû.

En 2014, Jul comparait ses cheveux à ceux de Broly dans "Tout Seul". Plus récemment, dans "On Verra", Nekfeu a également comparé son nez à celui de Krilin quand il s'agit de cocaïne. Même pendant les clashs, les rappeurs français n'hésitent pas à utiliser Dragon Ball pour s'envoyer des vannes. Ce fut le cas pendant l'été 2016, lorsque le Duc de Boulogne se moqua de La Fouine sur Instagram à l'aide d'un dialogue marquant entre Gokû et Cell lors du tournoi organisé par le bioroïde.

Par Adrien Delage, publié le 31/01/2017

Copié

Pour vous :