Le réalisateur James Gunn et les critiques américains descendent Marvel’s Inhumans

Encore un uppercut à encaisser pour la série de ABC, assaillie sur tous les fronts.

©️ ABC

Jamais une production de la Maison des Idées n’aura suscité autant de réactions négatives, surtout à une époque où Marvel Studios et ses blockbusters règnent en maître sur l’industrie du septième art. Pourtant, l’adaptation sérielle des aventures de la famille royale inhumaine ne cesse de se faire attaquer dans les médias. Certains critiques américains (et français, plus tendres) se sont rendus aux séances en IMAX pour profiter des deux premiers épisodes sur grand écran et leurs réactions sont unanimes : kitsch, fade, soapesque et soporifique… L’occasion rêvée pour les grands pontes de Marvel Studios de taper sur leur meilleur ennemi Marvel Entertainment et son chef de file Ike Perlmutter.

Publicité

Petit protégé de Kevin Feige et réalisateur des deux volets des Gardiens de la Galaxie, James Gunn a toujours été pleinement impliqué dans le processus de création du Marvel Cinematic Universe. Toute la facette cosmique dépend en partie de lui, puisqu’il a introduit et créé visuellement cet univers à travers le voyage de Star-Lord et son crew. Aussi, il y a fort à parier qu’il était concerné par le projet des Inhumains en long-métrage, qui est devenu la série raillée que l’on connaît. Au cours d’une séance de questions-réponses sur Facebook, James Gunn s’est fendu d’une punchline acérée à l’encontre du show : "Il n’y a plus rien à sauver chez ces Inhumains."

Entre les critiques déplorables, la déprogrammation des salles IMAX (la société s’est empressée de remplacer les séances par Ça quand ils ont vu les sièges vides), un showrunner mal-aimé (Scott Buck, déjà à l’œuvre sur Marvel’s Iron Fist) et les conférences de presse qui finissent en eau de boudin, Marvel’s Inhumans a toutes ses chances pour devenir l’une des pires nouveautés de l'année 2017.

D’ailleurs, des bruits de couloir laissent penser que le show a d’ores et déjà été annulé par ABC, qui promeut les huit premiers épisodes comme une série "complète". Petite consolation : Iwan Rheon sublimerait sa partition et sortirait du lot. C’est peut-être lui, le seul et véritable Inhumain.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 25/09/2017

Copié

Pour vous :