© Netflix

Jon Bernthal a failli ne pas incarner Frank Castle dans Marvel's The Punisher

Les super-héros, ce n’est pas vraiment la came de Jon Bernthal.

© Netflix

Alors que sa date de sortie initiale a été repoussée en raison du climat tendu aux States, Marvel’s The Punisher a finalement pu inaugurer sa première saison il y a quelques jours de cela. Avec sa noirceur et son réalisme parfois troublant, le dernier-né de l’écurie Marvel by Netflix vient relever le niveau après les saisons en demi-teinte de Marvel’s Iron Fist et Marvel’s The Defenders. Pour ça, il faut notamment saluer la prestation de Jon Bernthal, comme un poisson dans l’eau sous les traits du féroce Frank Castle.

Publicité

La petite anecdote, c’est que l’acteur aurait pu ne pas incarner le Punisher. Invité à participer à un podcast du média américain Variety, Jon Bernthal a fait part de ses doutes avant d’accepter le rôle. "En toute honnêteté, faire partie d’une franchise de super-héros n’était pas quelque chose dont j’avais l’ambition, ce n’était pas vraiment dans mon radar, raconte-t-il ouvertement. Bon nombre de personnes que j’admire beaucoup, des acteurs que j’idolâtre, ont évité tout ce truc."

Fort heureusement pour nous, le comédien n’a pas campé sur ses positions. Il s’est laissé le temps de la réflexion, lisant plusieurs pages des comics centrés autour du Punisher pour mieux cerner le personnage et son histoire. "Il n’avait pas de superpouvoirs, pas de masque, se rappelle Jon Bernthal. C’était un père et un mari en deuil qui essayait de se remettre d’un traumatisme. Il y a quelque chose qui m’a fait frissonner et qui m’a intrigué". Et c’est tant mieux, puisque la série aurait été clairement différente sans l’acteur pour interpréter Frank Castle.

Par Florian Ques, publié le 27/11/2017

Copié

Pour vous :