Jon Hamm rejoint le cast déjà dément de Good Omens

The next big thing.

©️ AMC

L’antihéros torturé de Mad Men va nous dévoiler une facette plus lumineuse dans Good Omens, l’adaptation sérielle du best-seller éponyme de Neil Gaiman et Terry Pratchett pour la BBC et Amazon. L’acteur vient en effet d’être casté pour incarner un ange. Il rejoint une équipe qui sent bon la win, déjà composée des Anglais David Tennant et Michael Sheen. Ces derniers jouent respectivement un démon et un ange. Ils nous ont dévoilé leurs looks déjantés il y a peu de temps. La production de Good Omens vient de débuter.

Publicité

Plus précisément, Jon Hamm se glissera dans la peau de l’ange Gabriel, le premier messager de Dieu. Si dans le livre, il est peu étoffé, Neil Gaiman, qui adapte lui-même son propre roman (sans Terry Pratchett, malheureusement décédé en 2015), avait dans l’idée depuis longtemps de s’intéresser de plus près à plusieurs personnages d’anges. Le format sériel va lui en donner l’occasion, comme il l’a expliqué dans un communiqué :

"Quand nous avons fini d’écrire Good Omens, à l’aube de la préhistoire [à la fin des années 1980, ndlr], Terry Pratchett et moi avons commencé à plancher sur une suite. Quand Good Omens a été publié pour la première fois [en 1990, ndlr] et a intéressé Hollywood, nous avons introduit nos anges dans une intrigue, pour un film qui n’a jamais vu le jour. Presque 30 ans plus tard, quand j’ai commencé à écrire Good Omens pour la télévision, je savais que ces anges allaient être présents."

Dans l’histoire du roman, Gabriel est le boss de tous les anges. C’est l’antithèse d’Aziraphale, incarné par Michael Sheen. "Il est grand, beau, charismatique et possède un look impeccable", a décrit Gaiman. Voilà une description qui convient effectivement très bien à l’inoubliable Don Draper de Mad Men. Un bonheur n’arrivant jamais seul, il se trouve que Jon Hamm est un fan du roman. "Je l’ai lu il y a presque 20 ans. C’est l’un des livres les plus cool et fun que j’ai jamais lu. Il paraissait aussi complètement inadaptable sur un écran. Il y a deux mois, quand Neil m’a envoyé les scripts, j’ai su qu’il fallait que j’en sois", a-t-il commenté.

Publicité

La première image de David Tennant et Michael Sheen sur le tournage de Good Omens. (©️ Instagram/Neil Gaiman)

Good Omens se déroule en 2018, alors que l’Apocalypse est proche et le Jugement dernier s’apprête à s’abattre sur l’humanité. Tout se déroule selon les plans de Dieu, et les armées du Bien et du Mal réunissent leur troupe pour la grande guerre finale. Un ange et un démon (Sheen et Tennant), qui vivent parmi les humains depuis le début, ne sont pas pressés de voir le monde réduit en cendres. Ils vont alors sceller une improbable alliance pour tenter de contrecarrer le plan divin.

Contrairement à American Gods, autre adaptation très réussie d’un best-seller de Neil Gaiman, Good Omens se présente sous la forme d’une mini-série composée de six petits épisodes. La production a prévu un tournage d’une durée d’environ six mois, ce qui présage du meilleur quant à la qualité du rendu final. Justement, il va falloir s’armer de patience pour découvrir les premières images de Good Omens, qui n’arriveront pas avant 2019.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 03/10/2017

Copié

Pour vous :