Justin Hartley (This Is Us) : "Je m’identifie à la crise que traverse Kevin"

Lors d’une conférence de presse donnée en l’honneur de This Is Us au Festival de Monte-Carlo, Justin Hartley est revenu sur son rôle, son métier, ses souhaits pour l’avenir de la série.

this-is-us

© NBC

Du 16 au 20 juin dernier s’est tenu le 57e Festival de télévision de Monte-Carlo. Parmi les invités qui ont foulé le tapis rouge monégasque, Justin Hartley, l’interprète de Kevin dans la série chouchou de la rentrée, This Is Us, est venu signer des autographes pour les fans et répondre aux questions des journalistes. Biiinge était présent et n’a pas perdu une miette de la conférence de presse.

Publicité

"Je vois comment cette série affecte les gens. Ça rend très humble."

C’était LE succès de cette rentrée 2016-2017. Impossible de passer à côté du phénomène This Is Us, une histoire de famille, touchante, drôle et hyperattachante, qui suit plusieurs générations de Pearson. Mais comme en témoigne Justin Hartley, même en étant dans l’œil du cyclone, personne n’avait vu venir un tel engouement.

"Si je pouvais prédire un succès, j’en aurais eu un depuis belle lurette ! Mais quelque chose de différent s’est produit quand j’ai lu le script de This Is Us pour la première fois. Je l’ai refermé et je me suis dit que je ne m’étais jamais senti aussi proche d’un personnage et d’une histoire de toute ma vie. Et pas seulement Kevin, tous les personnages. Les hommes, les femmes, les vieux, les jeunes, les gamins… Après la diffusion de la série, des gens venaient vers moi, et je voyais dans leurs yeux qu’ils avaient des choses à me dire. Et en effet, le show avait une résonance très personnelle pour eux. C’est vraiment l’un des moments forts de ma carrière, de ma vie, même. Je vois comment cette série affecte les gens et les touche d’une façon si positive. Ça rend très humble."

Publicité

Cette conférence était bien sûr l’occasion de revenir plus en profondeur sur son personnage. Car Kevin, dont la storyline a peut-être moins de moments lacrymaux que ses petits camarades, a tout de même des choses à défendre. Et en saison 2, il pourrait même laisser derrière lui un peu de ses insécurités et, qui sait, toucher du doigt le bonheur d’être en couple avec Sophie, son amour de jeunesse.

THIS IS US -- "I Call Marriage" Episode 114 -- Pictured: (l-r) Justin Hartley as Kevin Pearson, Alexandra Breckenridge as Sophie -- (Photo by: Ron Batzdorff/NBC)

© NBC

"Il y a une belle et grande histoire à raconter. Comme on saute de génération en génération, on pourrait revenir 10 ans dans le passé pour voir ces deux-là. Évidemment, il me faudrait une sacrée couche de maquillage ! Mais ce serait chouette parce qu’on n’a gratté que la surface de leur relation. Elle lui dit 'Tu m’as trompée' et il l’admet, et lui assure qu’il est un homme meilleur maintenant. Je ne veux pas trouver des excuses aux gens qui font cocu leur conjoint, mais à chaque fois que quelqu’un ment, ou trompe, ou franchit un feu rouge… il y a une raison, une histoire derrière tout ça. Donc je suis curieux de savoir ce que ça cache. Peut-être qu’elle aussi a sa part de responsabilité, je suis sûr qu’elle n’est pas parfaite non plus."

Publicité

Justin Hartley nous a confié se sentir très proche de son personnage :

"J’adooore Kevin ! S’il était réel, j’aimerais être son ami, il a un cœur énorme. Donc j’aimerais qu’il ait ce qu’il désire, c’est-à-dire Sophie, et aussi ce film avec Ron Howard… Il a beaucoup grandi déjà, je crois qu’il le mériterait. Mais c’est difficile de demander ça à Sophie, qui est déjà passée par là."

"Les gens vous mettent dans des cases, et on en a conscience. Mais c’est agaçant parce qu’on sait qu’on peut faire mieux que ça."

Publicité

Pour l’acteur, qui a commencé sa carrière dans le soap Passions de 2000 à 2006 et est souvent relégué aux rôles de beaux gosses sans aspérités, This Is Us a été une véritable chance de prouver, aux professionnels de l’industrie comme à lui-même, qu’il était capable de faire tellement mieux. De fait, les doutes qui étreignent Kevin quand il souhaite quitter sa sitcom The Manny ont une résonance particulière.

"Dans ce job, si vous avez un rôle, et que vous le jouez vraiment très bien, les gens auront tendance à vous confondre avec ce rôle. Je suis toujours heureux de travailler, et jamais je ne me comporterais comme lui sur un tournage. Mais bien sûr, vous pouvez être 'typecasté', les gens vous mettent dans des cases, et on en a conscience. Et c’est agaçant parce qu’on sait qu’on peut faire mieux que ça mais personne ne veut vous donner votre chance, on vous voit juste comme 'ce gars' et rien d’autre. Donc oui, en ce sens, je m’identifie à la crise qu’a traversée Kevin professionnellement. Et au final, il a explosé sur le plateau."

"Ce métier, c’est un tourbillon. J’adore mon travail, mais vous savez, ça peut vous rendre narcissique. Quand on est acteur, votre business, c’est vous. Donc si vous êtes un bourreau de travail, vous passez votre temps à penser à vous-même."

On n’oublie pas que This Is Us est aussi une grande machine à faire pleurer même les spectateurs les plus résistants. Pas de mélo, juste des beaux sentiments. Alors forcément, quand on lui demande quelles sont les scènes qui l’ont le plus ému…

"Le passage qui m’a fait pleurer, en lisant le script, c’est quand Kevin explique aux filles le cycle de la vie, et la peinture qu’il a faite. On comprend alors qu’il est en train de décrire la série. D’autant plus qu’à ce stade, je connaissais déjà les petites. Donc j’imaginais leurs petits visages si mignons… Elles sont vraiment craquantes. Il y a eu aussi cette scène où Kevin quitte la première de sa pièce pour aller au secours de son frère et le serrer dans ses bras.

L’écriture est tellement brillante, je pourrais vous citer les scènes qui m’ont fait pleurer pour n’importe quel personnage… Comme celle où Kate crie en tapant sur son tambour, qu’elle explose, c’était si émouvant. Ou encore dans le final, quand Jack et Rebecca se disputent, j’ai détesté ça ! Ces deux-là s’aiment plus que tout alors les voir faire ça c’est… du grand jeu d’acteur, incroyable."

Quant au futur de la série, renouvelée pour deux saisons, et ce qu’il nous réserve, Justin a des souhaits pour son personnage, mais aussi quelques certitudes concernant Jack (Milo Ventimiglia), dont la mort, et surtout ses circonstances, agite encore les fans.

"Quand des gens viennent me voir en me disant : 'Mais je croyais qu’on allait découvrir comment Jack meurt ?!', je leur réponds : 'Il y a plus à dire autour de cette histoire, mais quand vous saurez la vérité, la récompense n’en sera que plus grande.' Les scénaristes n’essayent pas de jouer un tour aux spectateurs, ou de retenir cette information pour le plaisir, c’est juste qu’il y a plus important à raconter. J’adorerais faire un saut dans le futur, pas juste pour l’effet de style mais parce que je sais qu’ils nous écriraient une superbe intrigue. Ce serait fascinant de voir où seront ces gens dans trente ans."

"Je sais comment il meurt, donc je sais ce qui vous attend. Quelqu’un m’a demandé : 'Est-ce que c’est triste ?' Bah… il meurt quoi ! À chaque fois que les scénaristes font un truc comme ça, je me demande pourquoi. Pourquoi se couperaient-ils l’herbe sous le pied comme ça ? Et je réalise ensuite qu’ils sont bien plus intelligents que moi. Je ne crois pas que la façon dont il meurt soit l’intrigue la plus importante. C’est la façon dont il a vécu, sa relation avec Rebecca et ses enfants, et quels adultes ceux-ci sont devenus, qui comptent le plus."

En France, This Is Us est diffusée sur Canal+ Séries depuis le 30 octobre dernier.

Par Delphine Rivet, publié le 22/06/2017

Copié

Pour vous :