© Warner Bros. Television

Le comédien de doublage Kevin Conroy revient sur l’annulation de la mythique série animée Batman

Le meilleur dessin animé de l’histoire du Chevalier noir est mort pour des raisons simples mais décevantes.

© Warner Bros. Television

Loin de la médiatisation de Christian Bale, Ben Affleck ou du regretté Heath Ledger, Kevin Conroy est pourtant un Batman à part entière. Depuis le début des années 1990, il prête sa voix au célèbre justicier de DC Comics. Dans ses plus récentes partitions, on a pu l’entendre dans la série animée La Ligue des justiciers : Action, le film d’animation Batman et Harley Quinn ou encore la saga vidéoludique des studios Rocksteady. Mais surtout, il incarnait le Chevalier noir dans la version mythique du Batman de Bruce Timm et Paul Dini.

Publicité

Mettant en scène une itération particulièrement sombre, gothique et adulte de la Chauve-Souris, Batman, la série animée a été diffusée entre 1992 et 1995. Pendant les 85 épisodes du dessin animé, ainsi que les spin-off filmiques qui ont suivi, Kevin Conroy a doublé Bruce Wayne jusqu’à l’arrêt brutal du show le 15 septembre 1995. Une annulation surprenante (l’audience était bonne et la série animée a remporté quatre Emmy Awards) qui reste en travers de la gorge des fans, surtout après l’arrivée salvatrice de Robin en saison 2 pour former le duo dynamique.

De fait, un fan présent lors du passage de Kevin Conroy à la MCM Comic Con de Londres lui a demandé s’il était chaud pour un reboot. Le comédien de doublage est non seulement enthousiasmé par cette proposition, mais il en a profité pour dévoiler les véritables raisons, déprimantes, de l’annulation de la série animée :

"Mon Dieu, j’aimerais tellement [faire un reboot]. Ce ne sont pas les audiences ou la fin des contrats des acteurs qui ont entraîné l’arrêt du show. Ils ont tout stoppé parce que les créateurs étaient à court d’idées pour l’histoire. Ils ne voulaient pas compromettre la qualité de leur série en se mettant à écrire des intrigues débiles."

Publicité

Les suites spirituelles furent pourtant nombreuses : The New Batman Adventures, avec l’introduction de Batgirl et Nightwing, la futuriste Batman Beyond ou encore le terrifiant (mais incroyable) film d’animation Batman contre le fantôme masqué, offrant au Batverse un nouveau méchant canon, la charismatique Phantasm. On attend toujours la sortie européenne du coffret Blu-ray, disponible cette année aux États-Unis, pour revoir ces œuvres cultes dans le plus beau des formats.

Par Adrien Delage, publié le 29/05/2018

Copié

Pour vous :