Lazy Company, saison 3 : la série déjantée sur la Seconde Guerre Mondiale reprend du service

OCS lance ce lundi 26 octobre à 22h30 l'ultime saison de Lazy Company, sans doute sa production originale la plus réussie. 

Sous forte influence Tarantino (jusqu'à sa photographie et son superbe générique) mais pas que, Lazy Company narre le destin d'une bande de bras cassés pendant la Seconde Guerre Mondiale, réunis par un coup du sort. Ils sont chargés de différentes missions, dont celle d'éliminer Hitler, qui se finissent bien souvent en eau de boudin. Créée par Samuel Bodin et Alexandre Philip, cette comédie d'un format de 22 minutes est une vraie réussite pour OCS. Sa dernière saison a d'ailleurs remporté un prix au Festival de la Rochelle 2015.

Publicité

Avec des moyens limités, les deux scénaristes, nourris au ciné et séries US, ont réussi à installer un très bel univers esthétique et à tisser une véritable mythologie autour de leurs personnages. Bodin et Philip n'en font qu'à leur tête, sans aucun respect pour la grande Histoire, et c'est tant mieux. On se retrouve ainsi avec des parodies folles de personnages historiques, à commencer par Hitler, interprété par Quentin Baillot, qui tient une place importante dans l'intrigue; mais aussi le Général de Gaulles, Winston Churchill et Barbie.

lazy-company-1

Dans cette troisième et ultime saison, les gars de la Lazy Company tentent de se reconstruire après la trahison de leur ex-boss, le Général Margaret Sanders, qui a tué l'un des leurs et rejoint Hitler. Sa fille Jessica se met en tête de se venger, et réunit toute la bande éparpillée - Chester, Slice, Jeanne, Niels... - au sein de l'OSS. Leur but : anéantir Sanders et le dictateur dans la foulée, si possible avant la fin de la guerre !

Publicité

Après un épisode hommage aux films de morts-vivants, des séquences de comédie musicale et des personnages dotés de super-pouvoirs, on a hâte de découvrir ce que Samuel Bodin nous réserve pour le grand final d'une des séries les plus culottées que le petit écran français ait connu ces dernières années.

Par Marion Olité, publié le 26/10/2015

Copié

Pour vous :