© The CW

Leighton Meester, aka Queen B, revient sur ses années Gossip Girl

Celle qu’on a longtemps connue sous le nom de Blair Waldorf s’exprime aujourd’hui sur les débuts de sa carrière.

© The CW

Pendant six longues années, Leighton Meester a dû faire du serre-tête son accessoire indéfectible pour incarner à la perfection une certaine queen bee de l’Upper East Side. Les fans invétérés de Gossip Girl se souviendront toujours de son interprétation impeccable de Blair Waldorf, faisant d’elle l’une des meilleures pestes du petit écran. Mais faire partie de l’aventure GG, était-ce aussi plaisant pour l’actrice que ça l’a été pour nous ? Pas sûr.

Publicité

Dans un long portrait pour la marque Net-à-porter, Leighton Meester, désormais trentenaire, s’est exprimée sur la série qui l’a rendue célèbre :

"J’étais jeune quand j’ai commencé Gossip Girl. Un grand nombre de personnes était subitement autour de moi et on scrutait mes faits et gestes. Si tu n’as pas la bonne perspective, tu peux être déroutée par ces gens qui sont si gentils avec toi ou qui te jugent pour un comportement qui est typique de quelqu’un dans la vingtaine… Tu fais des erreurs mais tu dois les faire de façon très publique. Je ne suis pas hantée par cette période de ma vie, mais ça a été intéressant pour moi de revenir là-dessus avec mon point de vue d’adulte et de me dire que ce n’était peut-être pas l’environnement le plus sain."

À l’époque, alors que la série était encore diffusée à l’antenne de la CW, les tabloïds américains laissaient entendre que l’ambiance n’était pas au beau fixe sur le plateau de Gossip Girl, la faute à une rivalité entre Leighton Meester et sa BFF à l’écran, Blake Lively. Un bruit de couloir que les deux comédiennes se sont toujours évertuées à contredire. Une chose est certaine : pour l’ex-Blair Waldorf, ses années GG restent un souvenir à jamais gravé dans sa mémoire.

Publicité

"Je n’échangerais ça pour rien au monde, déclare-t-elle dans son interview. On me demande souvent si ça me manque. […] C’était une expérience tellement spéciale et géniale, mais non, je ne voudrais pas revivre cette période, j’étais une gosse". En soi, aucun regret pour Leighton Meester, qui continue tranquillement son bout de chemin à Hollywood. À noter que l'actrice, comme Blake Lively, ne s'est jamais exprimée sur les accusations de viols et d'agressions sexuelles survenues contre Ed Westwick, qui incarnait son grand amour Chuck Bass à l'écran, au moment de l'affaire Weinstein. 

Dès le 26 septembre prochain, elle sera à l’affiche de Single Parents, une nouvelle comédie d’ABC pour laquelle elle se glissera dans la peau d’une mère célibataire.

Par Florian Ques, publié le 24/09/2018

Copié

Pour vous :