Lena Dunham dénonce une photo d'elle photoshoppée... déjà retouchée

Lena Dunham, auteure, actrice et réalisatrice de la série Girls, n'a pas apprécié que le journal El Pais la retouche, bien que celui-ci affirme le contraire. 

Pour Lena Dunham, le corps féminin parfait n'existe pas. Elle ne cesse de lutter contre les idées qu'on tente d'imposer aux jeunes filles sur leur apparence. Et gare à celui qui tentera d'aller à l'encontre de sa philosophie. La créatrice de la série Girls, qui en est à sa cinquième saison, apparaît en couverture de Tentaciones, un supplément mensuel du quotidien national espagnol El País.

Sauf qu'à l'impression, quelle ne fut pas sa surprise quand elle découvrit sa photo ultra-retouchée. Mardi 1er mars, sur Instagram, elle n'a pas hésité à dénoncer et condamner les modifications opérées sur sa photo.

Publicité

Publicité

Oh, salut El Pais ! Je suis sincèrement honorée de faire votre Une et si contente que vous ayez retenu une photo de Ruven Afanador, qui m'a toujours fait me sentir superbe. MAIS mon corps n'a et ne ressemblera JAMAIS à ça - le magazine a fait bien plus que de la retouche normale. Donc, si vous aimez ce que je fais, pourquoi ne pas être honnête avec vos lecteurs ? Plein d'amour, Lena.

Le magazine a très vite répondu sur son site, quelques heures après le post de l'actrice new-yorkaise. Dans un communiqué qui lui est directement adressé, la rédaction explique que la photo a "été approuvée par le photographe et l'attaché presse" de Lena Dunham. On apprend également que l'image date de 2013, et qu'elle a été prise lors d'un shooting pour Entertainment Weekly, un magazine de divertissement américain.

Le média espagnol précise aussi que la photo a été obtenue via une agence du nom de Corbis et qu'elle a été employée sans qu'aucune retouche n'ait été effectuée. Pour conclure, Tentaciones relaie la copie originale visible sur la page Facebook du photographe Ruven Afanador en précisant : "Comme vous pouvez le voir, l'image est exactement la même."

Publicité

Retouchée ? Hors de question... sauf pour Vogue

Lena Dunham a toujours mis un point d'honneur à se montrer telle qu'elle est : naturelle et imparfaite (comme tous les êtres humain..) Qu'elle exprime une volonté de se dévoiler sous des angles qui ne la mettent pas toujours en valeur, le plus franchement et honnêtement possible, était assez nouveau dans le monde des médias.

Dans sa série Girls, elle dépeint des portrait de jeunes femmes très différentes et promeut les femmes dans leur diversité, avec leurs qualités et leurs défauts... physiques comme moraux.

Publicité

Et pourtant, Lena Dunham a déjà donné le feu vert à quelques magazines pour passer sous la souris d'un expert en photoshop. En 2014, elle a du se défendre quand Vogue a sorti une série photo qui lui était dédiée. À l'époque, l'auteure avait avoué son consentement pour que les images soient arrangées et s'était exprimée à ce sujet :

"Un magazine de mode, c’est un joli fantasme. Vogue n’est pas le magazine que vous ouvrez quand vous êtes à la recherche de femmes réalistes. C’est le magazine que vous ouvrez pour voir de beaux vêtements, de beaux endroits, vous échapper."

En résumé, si c'est pour Vogue, référence ultime en matière de mode, Lena Dunham n'est pas contre photoshop. Mais être retouchée pour la couverture d'un supplément d'un journal généraliste, elle crie au scandale. Pas facile de savoir ce que tu veux, Lena...

Maj : Dans son dernier post Instagram, la showrunneuse a répondu au magazine, précisant qu'elle reprochait à l'image d'avoir été retaillée et non photoshopée. Dans une longue tirade, elle explique aussi avoir "une histoire longue et compliquée avec la retouche de ses clichés". Là-dessus, on est d'accord.

Par Juliette Geenens, publié le 01/03/2016

Copié

Pour vous :