Mad Men, c'est fini : maintenant qu'est-ce qu'on regarde ?

Alors que le dernier épisode de Mad Men vient d'être diffusé, voilà une liste de séries et de films de substitution qui réconfortera les aficionados du show d'AMC.

Après huit ans de costumes incroyables, de paquebots cigarettes et plans sur les yeux vides de Jon Hamm, le grand final de Mad Men fut diffusé ce dimanche 17 Mai 2015. Matthew Weiner n'étant pas vraiment du genre à bosser sur des sequels, on peut partir du principe que l'aventure est bel et bien terminée. 

Cette semaine, vous vous sentez probablement aussi vides que la bouteille de bourbon de Don Draper à quatre heures de l'après midi. Pour vous aider à surmonter cette épreuve, nous avons concocté une liste de produits palliatifs, réunissant séries et long-métrages, qui vous permettra d'atténuer le sentiment de manque. Courage.

Publicité

the_summer_man_don_drink

Plus de beaux costumes

On ne va pas se mentir, Mad Men est quand même une série totalement bourgeoise. Ce qui vous plait, c'est les costumes à dix plaques, les Cadillac et les appartements cossus de Brooklyn. Histoire de rester dans l'opulence, vous pouvez regarder Suits : Avocats sur Mesure. Tout aussi suave et jubilatoire que Mad Men, la série est célèbre pour l'importance qu'elle accorde non seulement aux costards, mais aussi aux répliques décapantes et pleines d'esprit.

D'ailleurs, le personnage principal Mike Ross ressemble assez à Don Draper : lui aussi porte un lourd secret qu'il est forcé de cacher à ses collègues. Et pour trouver un film où le fric et les costumes règnent en maîtres, le Wall Street de 1987 – avec le jeune Charlie Sheen – fera l'affaire.

Publicité

Plus de cigarettes

Regarder Mad Men quand il ne reste plus une seule cigarette à la maison est un cauchemar. Le show de Matthew Weiner a ainsi dû causer quelques cas de cancer du poumon ces huit dernières années. Mais si vous avez tenu bon, et que fumer assis sur votre canapé constitue un plaisir que vous n'êtes pas prêt d'abandonner, Thank You For Smoking est le film qu'il vous faut.

Ce film de 2005 réalisé par Jason Reitman met en scène la vie de Nick Naylor, un lobbyiste sans morale joué par Aaron Eckhart. Tout comme Draper, c'est un beau parleur sûr de lui et vêtu de sacrés costumes. Ses deux meilleurs amis sont des lobbyistes du secteur des armes et de l'alcool, et ils s'appellent entre eux les "Marchands de la Mort".

Publicité

Sinon, vous pouvez aussi vous noircir les poumons devant Coffee and Cigarettes de Jim Jarmusch, ou encore À Bout de Souffle de Jean-Luc Godard. En fait, à peu près n'importe quel film français des années 60 devrait pouvoir faire l'affaire...

Plus de glorification des sixties

Avec Christina Ricci et la redoutable Margot Robbie à son bord, Pan Am est se déroule comme Mad Men dans la chaleur des 60s. Malheureusement annulée après seulement une seule saison, elle suivait les hauts et les bas d'une équipe d'hôtesses de l'air au tout début de ce qu'on l'on nomma plus tard le "Jet Age". Si cette série n'a certes pas la subtilité intellectuelle de Mad Men, son esthétique est pourtant similaire à celle du show d'AMC. Mais Pan Am manquait aussi d'un personnage principal fort, tel que l'énigmatique Don Draper.

Publicité

Pan Am risque de vous laisser un peu sur votre faim, et vous n'aurez alors d'autre choix que de vous reporter sur cette œuvre remarquable qu'est Arrête-moi si tu peux. Ou encore sur le films d'espionnage de George Clooney Confessions d'un homme dangereux, voir son second film Good Night and Good Luck.

Plus du casting

Les personnages de Mad Men – qu'on a appris à aimer ou haïr pendant des années – sont les éléments les plus attachants de la série. Vous ne pourrez évidemment pas les retrouver ailleurs, mais il reste possible de jeter un œil aux filmographies des acteurs. Jon Hamm ayant peu joué en parallèle de Mad Men, ou vous conseille simplement de visionner le "Christmas Special" de Black Mirror, brillante série dystopique britannique, dans lequel il joue un coach séducteur incroyablement charismatique.

Elizabeth Moss, qui joue Peggy Olson, a elle été plus active de son côté. Outre son petit rôle dans l'adaptation de Sur la Route de Jack Kerouac par Walter Salles, on peut aussi la voir dans une belle mini-série de la BBC Two intitulée Top of The Lake. Dirigée par Jane Campion, le drame y raconte l'histoire sinistre d'une policière de Sydney de retour dans son village, sis dans les montagnes de Nouvelle-Zélande.

Quant à l'exquise January Jones, il est possible de la voir presque nue incarnant un mutant dans X-Men : Le Commencement, tandis qu'elle apparait brièvement dans Good Morning England, tout comme dans Love Actually. D'autre part, si la classe grisonnante de John Slattery vous manque déjà, le film L'Agence - où joue aussi Matt Damon - devrait vous pouvoir vous combler. Enfin, rappelons que Roger Sterling a tenu un rôle dans Desesperate Housewives où il fut marié au personnage incarné par Eva Longoria.

Plus de pub

Peut-être avez-vous commencé à regarder Mad Men au lycée, et que ça vous a amené par la suite à travailler dans la pub. Vous avez alors probablement été déçus. Cependant, l'univers fascinant des agences de publicité a été étudié dans divers films et documentaires de qualité.

Par exemple, The Real Mad Men & Women of Madison Avenue parle de l'histoire d'un "groupe de jeune concepteurs-rédacteurs et de directeurs artistiques à New York réinventant le business de la publicité". Réalisé par Mary Lockhart, ce documentaire est présenté par l'hilarant acteur qu'est Isaiah Mustafa - aussi ancien joueur de la NFL. Le casting de ces vrais mad men est remarquable ; ils étaient d'ailleurs tout sauf modestes."Nous étions comme des rockstars", affirme d'ailleurs l'un d'entre eux, nostalgique.

Traduction de l'anglais par Maxime Retailleau

Par Thomas Andrei, publié le 19/05/2015

Copié

Pour vous :