Making a Scene : la série parodique de James Franco débarque sur Blackpills

C’est reparti pour un nouveau tour de mash-up improbables.

Lancée en 2014 sur AOL par James Franco, Making a Scene repose sur le principe des mash-up. L’acteur-réalisateur-créateur fait tourner une roue du hasard un peu kitsch qui fait se rencontrer deux œuvres de la pop culture, que ce soient des clips de musique, des séries ou des films. À partir de là, James Franco et son équipe doivent imaginer un sketch qui réunit les deux univers.

Publicité

On a ainsi eu droit à une parodie du Red Wedding de Game of Thrones, avec l’acteur dans le rôle d’un Jon Snow dépité, mais aussi à la rencontre WTF de Breaking Bad et Sex and the City, ou de The Walking Dead et du Prince de Bel-Air. Le projet semblait toutefois au point mort depuis plus de deux ans, le dernier épisode diffusé datant du 11 novembre 2015. Finalement, James Franco a trouvé un nouvel hébergeur pour cette troisième saison de Making a Scene, la plateforme Blackpills, nouvelle venue sur le marché des séries, uniquement disponible sur mobile via une appli gratuite sur iOS et Android.

Lancée en mai dernier par Daniel Marhely (le fondateur de Deezer) et Patrick Holzman (le fondateur d’Allociné et directeur de Canal+ international) avec le soutien de Xavier Niel, Blackpills vise le marché des millenials habitués à consommer des séries comme ils l’entendent. Disponible dans 15 pays d’Europe, aux États-Unis et au Canada, la plateforme gratuite (financée par la pub et disposant d’un partenariat avec Vice) promet une nouvelle série par semaine. Pour le moment, elle dispose d’une quinzaine de séries, dont certaines développées avec des grands noms comme Luc Besson, Louis Leterrier et Zoe Cassavetes.

L’arrivée de James Franco, personnalité particulièrement appréciée des millenials, est un beau coup de com' pour Blackpills. Les fans de l’artiste protéiforme le découvriront dans de nouveaux mash-up déjantés. Le trailer de cette saison 3, qui doit arriver ce lundi 26 juin, promet pêle-mêle des parodies de Stranger Things, du Lemonade de Beyoncé, d’Harry Potter ou encore d’Edward aux mains d’argent.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 26/06/2017

Copié

Pour vous :