Vidéo : tout comme la série, le making of de la saison 2 de Preacher est un joyeux bordel

Et Joseph Gilgun est aussi drôle et barré que Cassidy.

La première saison de Preacher comportait un nombre incroyable d’éléments abracadabrantesques. Au hasard : un adolescent qui a une tête de cul (littéralement), un magnat de la viande et tueur en série à ses heures, un vampire vieux d’une centaine d’années qui a un goût prononcé pour l’alcool et un épisode cataclysmique qui supprimait 90 % du casting dans le season finale. La série de AMC est décomplexée et déjantée au possible, si bien qu’on en vient à se demander si l’équipe derrière le show est aussi barrée que Cassidy.

Publicité

En vérité, Dominic Cooper (Jesse) et Ruth Negga (Tulip) ont l’air plutôt sage et sérieux. Tout le contraire de Joseph Gilgun, l’interprète de Cassidy, qui porte des T-shirts aux imprimés aussi cool qu’un panda défoncé en train de bédave. Le tournage, situé au Texas et en Louisiane, était supervisé par les deux créateurs de la série, Evan Goldberg et Seth Rogen. À en croire les images du making of, quand le showrunner prend les commandes de la caméra, les spectateurs peuvent s’attendre à un épisode littéralement explosif. On comprend mieux comment la cave pleine de méthane a fini par rayer de la carte la bourgade d’Annville en saison 1.

C’est aussi l’occasion de revoir le Saint des tueurs (Graham McTavish), antagoniste principal de ce nouveau chapitre. Comme une chanson de Willie Nelson et Johnny Cash, les trois amis vont partir on the road again pour échapper au cow-boy et trouver Dieu, afin d’obtenir des réponses sur l’identité de Genesis. En résumé, les treize nouveaux épisodes de Preacher ont toutes leurs chances pour dépasser la folie pure qui habitait les dix premiers. Avec Jesse, Tulip et Cassidy, l’été sera chaud, sanglant et bouillonnant.

En France, la saison 2 de Preacher est attendue pour le 26 juin sur OCS Choc.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 24/05/2017

Copié

Pour vous :