The Walking Dead : Norman Reedus veut une mort pleine de poésie pour Daryl

Mais le monde répondra tout de même par des émeutes.

©️ AMC

Enfant illégitime des comics (merci Frank Darabont), Daryl Dixon est pourtant aujourd’hui le chouchou des fans de The Walking Dead. Bras droit de Rick, arbalétrier émérite, tueur de zombies expert… Le garçon a roulé sa bosse dans le monde post-apocalyptique de la série, et personne n’aurait imaginé le voir aller si loin à la fin de la première saison. Si jamais Daryl venait à passer l’arme gauche dans les prochaines saisons, Norman Reedus serait prêt à l’accepter (contrairement aux fans qui obéissent au credo #IfDarylDiesWeRiot). Mieux, il a déjà en tête une fin très imagée pour son personnage.

Publicité

"Je pense qu’on verrait un coucher de soleil, raconte Norman Reedus pour Cnet. Je me réveillerais sur une colline et un petit louveteau sortirait des bois pour me suivre. Et les gens se diraient 'mais qu’est-il arrivé à ce mec ?'". Une scène quelque peu surréaliste et très éloignée de l’atmosphère violente qui a toujours régné dans The Walking Dead. Si on ne souhaite en aucun cas à Daryl de se prendre un coup de batte façon Glenn et Abraham, on préférait qu’il parte avec les honneurs à la manière d’un Boromir, opérant un ultime sacrifice en guise d’adieux. Pour sauver sa fidèle Carol, qui sait.

Les acteurs de la série sont-ils en manque de poésie ? Après sept saisons de morts-vivants, de cannibalisme et autres guerres dans une prison, on pourrait comprendre leur traumatisme. La description faite par Norman Reedus de la mort de Daryl nous évoque celle d’Andrew Lincoln concernant Rick et la fin de The Walking Dead. Il va falloir tenir le coup les gars, car cette conclusion n’est pas près d’arriver tant que Negan et ses Sauveurs seront debout.

La saison 7 de The Walking Dead est attendue pour le 22 octobre outre-Atlantique.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 16/08/2017

Copié

Pour vous :