Mr. Robot : Rami Malek est fier de ses rôles de "weirdo"

Interviewé avec quelques confrères lors d'une des tables rondes annuelles du Hollywood Reporter, Rami Malek revient sur le rôle qui a changé sa vie : celui d'Elliot Alderson dans Mr. Robot. Morceaux choisis.

Robot

Comme chaque année, The Hollywood Reporter organise des tables rondes filmées avec la crème du paysage télévisuel américain, des actrices ou acteurs de comédies en passant par les dramas ou les showrunners. Des interviews croisées que les sériephiles attendent toujours avec une certaine impatience.

Publicité

Et c'est de drama dont il est question ici puisque Rami Malek était invité, pour sa performance impeccable dans Mr. Robot, aux côtés de Cuba Gooding Jr. (The People v. O.J. Simpson), Forest Whitaker (Roots), Paul Giamatti (Billions), Bobby Cannavale (Vinyl) et Wagner Moura (Narcos).

Belle gueule, mais une gueule un peu étrange tout de même, Rami Malek a vite compris, et accepté, qu'on le castait surtout pour des rôles de "weirdos" :

"Je n'aimais pas ça au départ, et puis je me suis que c'était quelque chose dont je pouvais être fier, que je pouvais être cette espèce d'outsider."

Publicité

"Weird, quirky", ces qualificatifs qui auraient pu lui coller à la peau, il en a fait sa marque. Il faut dire que la bizarrerie lui va si bien.

Mr. Weirdo

En 2015, après des années à enchaîner les rôles secondaires, il décroche la partition de sa vie : Elliot Alderson, phobique social, hacker génial qui devient hacktiviste, à grosse tendance maniaco-dépressive, est un héros complexe et fascinant. Son interprétation, très remarquée, lui a soudain ouvert bien des portes qui, jusqu'à l'année dernière, restaient désespérément fermées.

Publicité

"Tout ce que je veux, c'est pouvoir travailler sur du très bon contenu, avec des réalisateurs talentueux et inspirants. Je n'ai pas besoin de travailler tout le temps. Je préfère attendre pour quelque chose de spécial."

S'il croule aujourd'hui sous les propositions, Rami Malek s'en tient à certaines valeurs qui marquent ces choix de carrière : la qualité plutôt que la quantité. Mr. Robot lui a ouvert les yeux sur ce qui compte vraiment pour lui, professionnellement parlant :

"Maintenant que je suis dans cette série qui porte en elle un message, qui a provoqué les gens... je veux faire ça plus souvent. Des choses plus impliquées socialement, qui ont un impact. Pas juste un morceau de divertissement mais quelque chose qui affecte les gens."

Publicité

1f7647ca-2d77-4dd4-bbcb-4dea36e1c6b4-1020x612

Ce quelque chose de spécial, il l'a trouvé, sans aucun doute, avec Mr. Robot. Acclamée par la critique, la série de Sam Esmail, comme son casting, a reçu dans les derniers mois qui se sont écoulés une flopée de récompenses. Un bon coup de pression pour Rami Malek, qui a toutefois trouvé la parade pour relativiser :

"La seule façon que j'ai trouvé pour ne pas sentir cette pression, c'est de travailler encore et encore, de continuer à faire des découvertes, des recherches, et me mettre dans cette position dès que j'en ai l'opportunité."

Quant à nous, nous aurons vite l'occasion de voir le fruit de ce dur labeur puisque la saison 2 de Mr Robot, dont le premier teaser est visible, sera lancée le 13 juillet prochain sur USA Network.

Par Delphine Rivet, publié le 08/06/2016

Copié

Pour vous :