Narcos : comment organise-t-on une bonne cavale, façon Pablo Escobar ?

L'arrivée de la saison 2 de Narcos sur Netflix nous donne l'occasion de connaître les tips de Pablo Escobar pour se faire la malle en toute tranquillité (ou pas). 

À peine évadé de prison, vous vous retrouvez esseulé dans la nature, où chaque ancien allié peut potentiellement devenir un nouvel ennemi. Pris de court, il vous faut absolument vous trouver un endroit pour vous planquer, connaître les bonnes méthodes pour ne pas se faire filer, et s'attirer l'aide d'honnêtes compañeros. Pablo vous confie ses bons tuyaux pour mener à bien votre escapade.

#1. Assure-toi de payer les bonnes personnes

Narcosmonopoly

Publicité

Si vous êtes en cavale et que vous vous retrouvez sans un sou, c'est foutu pour vous. En revanche, si vous avez monté le plus grand empire de cocaïne de la planète, et que vous avez gardé précieusement le fruit de votre travail dans des caisses inaccessibles, alors vous avez des chances de vous en sortir. Pour ce faire, payez les bonnes personnes : flics, membres de la DEA, brigands, et même vos amis, pour leur faire passer l'envie de retourner leur veste.

Retenez bien la leçon. Ici, tout est question d'argent. Et quand celui-ci vient à manquer, on risque surtout de se prendre le plomb. Plata o plomo, entiendes ?

#2. Prépare bien ta planque

Narcosplanque

Publicité

Quand t'es en fuite, l'objectif principal est de se trouver un refuge pour se la couler douce. Évite les Airbnb et les hôtels de luxe, où on pourrait rapidement remarquer ta tronche.

Préfère les cabanes dans les forêts, les motels miteux ou les caves de Medellín. Assure-toi un minimum de confort tout de même, et de la bouffe à volonté. Quitte à mourir dans une vieille planque dégueulasse, autant le faire le ventre plein. Pas vrai Pablo ?

#3. Ne téléphone pas plus de deux minutes

Narcostelephone

Publicité

Quand tu viens de t'évader, évite de téléphoner. Si t'as vraiment trop besoin d'appeler ta daronne pour avoir de ses nouvelles, n'y passe pas plus de deux minutes. Pourquoi ? Mais, coño, parce qu'elle va te raconter sa vie déjà, et qu'ensuite les flics vont pouvoir te retrouver rapidos.

Toutes les infos sont dans l'ouvrage de Tom Clancy, Danger Imminent. Pablo Escobar l'a lu en prison, et c'est comme ça qu'il a appris la durée maximum d'un appel avant que le FBI ne puisse te tracer. Alors lâche ton écran des yeux et va faire un peu de lecture.

#4. Entretiens ta légende

Narcosamis

Publicité

Être l'homme le plus recherché de la planète, ce n'est pas une situation de faiblesse, au contraire. Tu es le patron, on entend les pires histoires à ton sujet. C'est l'heure de jouer au téléphone arabe et de faire circuler tes plus grands exploits pour fonder ta légende.

Tout est à prendre tant que tu peux insuffler la peur à tes ennemis. Tes amis aussi doivent te craindre. Et ne lésine pas sur les histoires abracadabrantes : il voyage à dos de dragon, il combat alors qu'il est aveugle, il est à l'épreuve des balles, il a importé les hippopotames en Colombie... Bref, deviens le Batman des narcotrafiquants.

#5. Assimile les mouvements des Yamakasi

19otxn

Le plus important au cours d'une cavale, c'est de rester en excellente condition physique. Prépare-toi à courir, nager, te prendre des balles ou sauter de toit en toit, comme l'a fait Pablo Escobar pour tenter d'échapper au FBI (ça ne lui a pas réussi, sniff, trop de bidon). Révise tes classiques, le film Yamakasi en premier lieu, puis rejoue aux Assassin's Creed pour le saut de l'ange, et mate les mecs faire du parkour sur YouTube. Tu es paré.

À noter qu'un gros bidon à la Pablo t'assurera sans aucun doute un douillet coussin en cas de chute, mais t'empêchera de passer par la cheminée façon père Noël.

La saison 2 de Narcos, composée de dix épisodes, est à binge-watcher en intégralité dès le vendredi 2 septembre. 

Par Adrien Delage, publié le 30/08/2016

Copié

Pour vous :