National Geographic reviendra sur les origines du virus Ebola avec la série The Hot Zone

Bonne nouvelle, cette épidémie est garantie sans transformation en zombies.

contagion-feat

Matt Damon dans le film Contagion. (©️ Warner Bros.)

Depuis son programme mi-série mi-documentaire Mars, National Geographic multiplie la production de contenus feuilletonnants. À la fin du mois d'avril, elle lancera le show d'anthologie Genius, qui mettra en scène les plus grands intellectuels que notre civilisation a connus.

Publicité

La chaîne planche également sur une série catastrophe basée sur le roman The Hot Zone : A Terrifying True Story, écrit par le journaliste américain Richard Preston et publié en 1995. Hollywood avait déjà prévu d'adapter une première fois le livre sur grand écran sous le titre Alerte !, avec un casting d'anthologie (Robert Redford, Dustin Hoffman, Morgan Freeman, Kevin Spacey et Cuba Gooding Jr. bordel !!). La production fut finalement abandonnée lorsque tous les acteurs quittèrent un à un le navire.

Des chimpanzés à Washington

Le roman de Richard Preston est un thriller disons, non romanesque et scientifique. Il revient sur les premières découvertes concernant le virus Ebola. Un agent infectieux extrêmement dangereux, mortel et contagieux pour les hommes. Il est né dans l'humidité des forêts tropicales d'Afrique centrale et est arrivé sur le sol américain à cause des chimpanzés, étudiés par les scientifiques d'un laboratoire de Washington.

Au début de l'histoire, c'est la panique totale dans les rues de la capitale. Mais une vétérante de l'armée américaine et ancienne membre des SWAT va tenter de calmer les esprits et de trouver un moyen de couper la tête du virus. On retrouve du beau monde au scénario, dont Kelly Souders (Smallville, Under the Dome) et Jeff Vintar (I, Robot, Final Fantasy : Les Créatures de l'esprit). Espérons que leur série de survie tiendra plus longtemps que l'échec de la CW, Containment, qui s'intéressait aussi à la propagation d'un virus foudroyant.

Publicité

Le show de National Geographic pourrait faire polémique à sa sortie. En effet, de nombreux scientifiques et critiques ont reproché à Richard Preston (connu pour ses écrits polémiques sur les maladies infectieuses) le manque d'exactitude et la promotion de mythes infondés concernant The Hot Zone, dont la seule raison d'être était de dramatiser son histoire. Il faut dire que cette fièvre hémorragique a encore tué plus de 10 000 personnes en 2016. La chaîne n'a pas encore fait d'annonce de casting ni communiqué de date de sortie.

Par Adrien Delage, publié le 21/04/2017

Copié

Pour vous :