© Netflix

Après les films et les séries, Netflix lance sa propre gamme… de weed

Le temps d’un week-end, la plateforme américaine s’est improvisée vendeuse de marijuana.

© Netflix

Netflix, le nouveau dealer des Américains ? Pourquoi pas. Du 25 au 27 août derniers, le géant américain s’est associé avec la boutique Alternative Herbal Health Services, située à West Hollywood, afin de promouvoir un produit éphémère pour le moins inattendu. En effet, le temps d’un week-end prolongé, les habitants de la côte Ouest pouvaient mettre la main sur des petits pots de marijuana directement inspirés des fictions phares de Netflix. Et non, ce n’est pas une blague.

Publicité

"Prickly Muffin", "Poussey Riot" ou encore "Baka Bile" : voilà les noms référencés de ces mini-boîtes qu’on imagine sentir fort la weed. On compte au total treize senteurs, toutes réunies dans un lot appelé la Netflix Collection. Attention cela dit, chaque pot contient un type de cannabis différent qui n’a pas été sélectionné au hasard. "Chaque herbe a été cultivée avec une série spécifique en tête et conçue pour accompagner chaque titre en fonction de sa tonalité, rapporte le communiqué de presse de Netflix. Par exemple, des shows légers auront plutôt une dominante d’indica alors que les dramédies pencheront plutôt vers la sativa pour agrémenter les scènes les plus puissantes."

Impossible de mettre la main sur cette collection 100 % green étant donné que les produits n’étaient pas proposés à la vente en ligne (lois fédérales obligent). Et, évidemment, une carte de prescription médicale était nécessaire pour passer à la caisse. Notons d’ailleurs que Netflix ne touchera aucun bénéfice de ces ventes. Parmi les séries weed-friendly de cette opération marketing improbable, on retrouve Orange Is the New Black, BoJack Horseman ou encore Santa Clarita Diet. Cet événement accompagne le lancement de Disjointed, la dernière sitcom en date de la plateforme avec Kathy Bates en entrepreneuse de la weed. 

Par Florian Ques, publié le 28/08/2017

Copié

Pour vous :