The Night Manager : duel au sommet entre Tom Hiddleston et Hugh Laurie

Adaptation du livre d'espionnage éponyme de John le Carré, The Night Manager met en scène les deux acteurs britanniques Tom Hiddleston et Hugh Laurie. Un duel explosif ? 

Le Directeur de Nuit (The Night Manager), est le nom sous lequel est paru le roman d'espionnage de John le Carré en France en 1994. C'est aussi la profession du héros Jonathan Pyne un ancien soldat reconverti qui prend les traits de Tom Hiddleston,

Publicité

Celui-ci va être recruté par l'agent Burr (Olivia Colman) des services de renseignements britanniques, afin de faire tomber Richard Onslow Roper (Hugh Laurie), un puissant homme d'affaires mais surtout trafiquant d'armes. Pour y parvenir, il devra passer du côté obscur.

Les six épisodes de cette mini-série ont été co-produits par l'anglaise BBC One et l'américaine AMC, adaptés par David Farr et réalisés par Susanne Bier (Revenge, Oscar du meilleur film étranger).

Une introduction en deux actes

nightmanager1

Publicité

Le pilote de The Night Manager se déroule en deux actes. Le premier prend place durant la révolution arabe du Caire en 2011. Jonathan Pyne est alors directeur de nuit dans un grand hôtel de la capitale.

Il y fait la rencontre de la séductrice et élégante Sophie, accessoirement maîtresse du violent Freddie Hamid et dont la famille contrôle une grande partie des flics et des institutions du pays.

Elle lui confie des documents confidentiels révélant un potentiel trafic d'armes entre les Hamid et le riche anglais Roper. Tout va déraper quand ce dernier décidera de se venger de la trahison de Sophie.

Publicité

téléchargefdbegerment

Le second acte se déroule quatre ans plus tard, dans un bel hôtel isolé dans les montagnes suisses, tenu par Pyne à la nuit tombée. Le richissime trafiquant d'armes Richard Roper y séjourne avec sa femme et sa meute de "bodyguards". Voyant que Roper trempe toujours dans de sales affaires, le "night manager" va essayer de le piéger.

Dire que ce pilote est riche est un euphémisme : les lieux, atmosphères et personnages se démultiplient. On passe de la frénésie populaire des rues chaudes du Caire au calme glaçant de l'hôtel suisse perdu dans les montagnes.

Publicité

Si la suite de la série est fidèle aux romans, on devrait encore changer d'univers plusieurs fois, ce qui apporte une sensation de mouvement intéressante.

Duel de stars

the-night-manager

Les personnages pourraient paraître un peu clichés : le richissime philanthrope qui est en réalité un trafiquant d'armes, l'ancien combattant écoeuré par les atrocités qu'il a vues en Irak et une séductrice qui met la pagaille en quelques heures.

Heureusement, le talent des acteurs suffit à pallier les traits presque trop simplistes de leurs personnages. Hiddleston, discret derrière son bureau de veilleur de nuit et à l'affût du moindre indice pour piéger Roper.

De son côté, Hugh Laurie a la classe (encore une fois) ! Il exprime très bien la dualité perverse de son personnage, en apparence droit et généreux, en réalité froid et manipulateur. Ajoutez à cela un soupçon d'humour cassant et gênant, à la sauce Docteur House, et on ne sait jamais sur quel pied danser.

Seul regret le concernant : on ne le voit que quelques minutes au cours de l'épisode. Ce qui donne envie d'en découvrir plus sur la façon dont les deux hommes vont interagir dans la suite de la série. 

 

On a également plaisir à retrouver l'envoûtante actrice française Aure Atika (OSS 117 : Le Caire, nid d'espions) dans le rôle de Sophie et Elizabeth Debicki, la femme de Roper, qui intrigue par sa douce folie. Elle devrait d'ailleurs avoir un rôle assez important dans les semaines qui suivent.

To be continued

da_sx_elizabeth_debicki_hugh_laurie_e_tom_hiddleston_jpg_1003x0_crop_q85

On sait que l'ex-soldat Jonathan Pyne va devoir infiltrer le camp adverse afin de déjouer les plans du vil Roper. Une intrigue esquissée à la toute fin de l'épisode. Pyne rencontre l'agent spécial Burr, la seule prête à l'aider dans sa mission : "Je sais que vous ne pardonnerez pas à l'homme qui a fait ça. Mais la question est : qu'êtes-vous prêt à faire ?".

Au cinéma, les adaptations des livres de John le Carré ont souvent été des réussites. On pense évidemment à La Taupe, film sorti en 2011, avec Gary Oldman et Colin Firth ou au plus récent Un homme très recherché avec Philip Seymour Hoffman et Rachel McAdams.

Projetée en avant-première à la Berlinale il y a quelques jours, The Night Manager devrait elle aussi faire honneur à l'œuvre originelle. Comme souvent avec les adaptations de John le Carré, le pilote de The Night Manager, à la fois lent et haletant, a pris son temps pour poser de solides fondations, indispensables à tout bon thriller d'espionnage.

Note : 3/5

Par Robin Fougassié, publié le 25/02/2016

Copié

Pour vous :