The Walking Dead : pour Norman Reedus, Daryl est "dans la pire période de sa vie"

Selon son interprète, Daryl va entrer dans une profonde dépression après sa réaction impulsive dans le season premiere de la saison 7 de The Walking Dead. Attention spoilers.

daryl

©️ AMC

Après des mois d'attente, les fans de The Walking Dead ont finalement découvert avec violence les victimes de Negan. Le leader des Sauveurs a explosé la tête d’Abraham. Un affront que Daryl n’a pas supporté, s’empressant de lui envoyer un méchant crochet du droit dans la face. Colérique, impulsif, mais fraternel comme personne, Daryl a ainsi entraîné une autre bavure, l’exécution de Glenn.

Publicité

Pour le moment, on ne sait pas si les autres membres du groupe lui en tiendront rigueur, Maggie en particulier. Enceinte et désormais veuve, elle verra son enfant grandir dans un monde hostile sans son père pour l'accompagner. Et Daryl est désormais le prisonnier de guerre de Negan. Loin de sa famille, le chagrin et la culpabilité vont encore plus l'accabler pendant son séjour (qu'on espère temporaire) probablement très désagréable chez les Sauveurs.

Dans une récente interview à Comic Book, Norman Reedus est revenu sur l'état de son personnage, profondément bouleversé. "Je pense que c'est un lourd fardeau à porter pour lui. Je ne sais pas si les membres du groupe vont l'accuser pour quoi que ce soit, mais il se tient responsable pour tout ce qui est arrivé. Ça va le déprimer à un tel niveau qu'il va prendre sur lui toutes les merdes à venir et il va juste devoir les encaisser."

"C'est l'une des pires périodes de sa vie"

L'acteur tease ensuite la pire épreuve depuis le début de la série que Daryl va devoir surmonter : combattre sa propre haine.

Publicité

"Il va entrer en dépression. Il a fait des choses sur lesquelles il ne peut plus revenir. C'est l'une des pires périodes de sa vie. C'est une combinaison de ressentiment et de haine envers lui-même. C'est différent de ce qu'il ressentait au début de la série : il en voulait à tout le monde, et pensait que personne ne l'aimerait. Il n'en avait rien à faire. Il vous haïssait aussi."

"Désormais, il se déteste. Il déteste ce monde dans lequel il vit, mais il n'abandonne pas son combat intérieur. C'est juste qu'il ne voit plus rien de bon dans ce monde, sans aucun doute."

Il revient ensuite sur la profonde amitié qui le lie à Rick. En quelque sorte, le leader d'Alexandria incarne le frère que Merle n'a jamais été. "Quand une famille est brisée et perd des membres ou des trucs dans le genre, le lien qui vous unit devient plus fort avec ceux qui restent à vos côtés, dit-il. Mais vu les événements de cette saison, la dynamique va un peu changer. Tout le groupe est bouleversé actuellement. Le lien est toujours là, mais je ne sais pas s'il va rester. Il est un peu cassé maintenant."

Par Adrien Delage, publié le 27/10/2016

Copié

Pour vous :